Actualité

La décentralisation au programme du nouveau septennat de Paul Biya

0

Après  sa  large  victoire  à  l’élection  présidentielle  du  07 octobre dernier et sa prestation de serment devant toute la représentation nationale, le Président Biya a pris un engagement solennel devant la nation à propos du processus de décentralisation. Citons – le : « Dans les meilleurs délais possibles, des mesures seront prises pour élargir le champ des compétences des collectivités territoriales afin de leur donner les moyens d’une plus grande autonomie. »

Comment comprendre un tel engagement pris par le premier  citoyen  du  pays ? peut – il être regardé en dehors de tout rapport avec les mesures prises jusqu’ici en faveur de l’application des dispositions qui régissent la décentralisation ? en prenant la posture solennelle que nous avons observée, le chef de l’Etat promet à nouveau au peuple de faire de la décentralisation une réalité palpable dans la vie quotidienne de la nation. Il exprime ainsi sa volonté de parachever ce processus mis en route à la faveur de l’adoption de la constitution du 18 janvier 1996.

Dans la vie des nations, il y a des événements, des mouvements, des actions, … qui changent le destin d’un peuple. Pour ce qui est de l’histoire politique du Cameroun, le processus de décentralisation est l’un des plus importants. Dans sa grande majorité, le peuple camerounais en a conscience. Voilà pourquoi, il appelle au parachèvement du processus. Et dans son impatience grandissante, le peuple camerounais vit la victoire du Président Paul Biya comme une immense opportunité à saisir. Il interroge le contexte national actuel dans toutes ses déclinaisons.

5 milliards pour la « ceinture agricole » de Kribi

Previous article

Quel rôle doit jouer la commune dans le parachèvement de la décentralisation ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité