ActualitéIci Les Cités

Mairie de Douala 1er: le Pr Noël Essomba, 3e adjoint au maire, renonce à son salaire d’élu local

0

Sous le coup de la loi portant Code général des Collectivités territoriales décentralisées (CDT), l’universitaire a préféré conserver son salaire d’enseignant en espérant rester au conseil municipal.

Il a respecté la loi en décidant d’abandonner son salaire d’élu local. Dans une correspondance adressée le 13 avril 2020 au ministre de la Décentralisation et du développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, le Professeur Noël Essomba, 3e adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Douala 1er, a annoncé sa décision de renoncer à son salaire d’élu local.

«En ma qualité de Maître de conférences des universités, fonctionnaire de l’Etat du Cameroun, pour lequel je bénéficie d’ores et déjà d’un salaire, plus des indemnités y afférentes et dans l’optique de me mettre en conformité avec l’article 143 du nouveau Code des CDT, je voudrais par la présente renoncer au salaire d’adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Douala 1er et de toutes autres indemnités incompatibles», écrit l’enseignant.

Ledit article en son alinéa 2 dispose que: « pendant la durée de leur mandat, la rémunération des membres de l’exécutif des collectivités territoriales ne peut être cumulée avec le solde de fonctionnaire ou tout autre traitement salarial servi par un employeur public ou parapublic».

En clair, les fonctions de maire, ou d’adjoints au maire, le cas échéant, ne sont pas compatibles avec celles de fonctionnaire ou tout autre agent qui émarge dans les caisses de l’Etat ou d’une structure au sein de laquelle l’Etat possède des actions.

Cependant, le premier alinéa de cet article 143 précise que les élus locaux «doivent consacrer leur activité à l’exercice entier de leur mandat». Par conséquent, il proscrit le cumul, si tant est que l’élu local doit œuvrer exclusivement pour sa commune durant son mandat. A défaut de démissionner de l’université pour se consacrer uniquement aux activités de la mairie, le Pr Noël Essomba a préféré renoncer à son salaire à la mairie, pour espérer conserver son siège et demeurer au sein du conseil municipal de la mairie de Douala 1er.

Commune de Pete-Bandjoun : Nicky Love Maptue Fotso, nouvelle maire !

Previous article

Douala : Roger Mbassa Ndine, le maire de la ville, lance la campagne de régularisation des constructions érigées sans permis de construire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité