Non classé

MANUEL SCOLAIRE : LA PRODUCTION LOCALE AU COEUR DES ECHANGES

0

 

Une concertation sur le sujet de tient en principe jeudi 12 janvier 2023 dans la capitale politique. Ceci, à l’appel du président du conseil national d’agrément des  manuels scolaires et matériels dictactiques (CNAMSMD). Les imprimeurs nationaux et les éditeurs  vont ce rencontrer à l’hôtel Djeuga palace de Yaoundé  pour précisément les modalités pratiques et pertinentes de l’implantation des instructions du premier ministre chef du gouvernement relative à l’impression du livre au Cameroun.

En effet, dans la CIRCULAIRE N° 002/CAB/PM DU 23 NOVEMBRE 2017 fixant les  PRINCIPES REGISSANT LA FILIERE DU LIVRE, DU MANUEL SCOLAIRE ET AUTRES MATERIELS DIDACTIQUES AU CAMEROUN le premier ministre philomond Yang mettait déjà en exergue la nécessité et l’urgence d’applanir les divergences nées de la lutte des intérêts pour produire des manuels scolaires qui répondent aux attentes de développement culturel et économique de notre pays.

C’est ainsi que le PM va recommander au CNAMSMD de réserver 50% de la production du manuel scolaire aux imprimeurs locaux. Une directive qui est restée lettre morte. C’est dire tout l’enjeu et l’importance historique de la réunion de ce jour car lors de la session professionnelle de l’université Populaire Afrique Évolution UPAE) dédiée aux métiers de l’imprimerie, il avait été mis en exergue une perte sèche de près de 500 milliards par le Cameroun du fait de la production à l’étranger du manuel scolaire. Les attentes sont donc très grande autour de la réunion de Yaoundé.

Linda Mbiapa

NOUVELLE ANNEE : LES VOEUX DU DR ROGER NJITCHOUA

Previous article

INDUSTRIE DU LIVRE AU CAMEROUN : DES JALONS SONT DESORMAIS POSES POUR UN FUTUR RADIEUX

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Non classé