ActualitéIci Les Cités

Marches anti-Biya : un bilan provisoire de 589 manifestants interpellés selon le MRC

0

Le collectif des avocats du parti de Maurice Kamto l’a révélé à la presse le 23 septembre 2020.

«Nous avons un bilan provisoire de près de 589 personnes arrêtées sur toute l’étendue du territoire national. Mais les chiffres vont grandissant, car il y a des personnes qui ont été interpellées avant et après les marches». C’est le bilan provisoire dressé le 23 septembre devant la presse par Me Hyppolite Meli, du collectif des avocats des manifestants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Dans ce bilan, on ne dénombre plus de morts comme l’avaient préalablement indiqué certaines sources du parti. Mais les cas de décès signalés, précise le parti, sont en cours de vérification.

Dans le détail, le parti de Maurice Kamto dénombre 383 manifestants interpellés dont 83 identifiés et 300 environ en cours d’identification dans la région du Littoral. Parmi eux, quatre blessés graves et plusieurs blessés légers. Dans la région de l’Ouest, 64 manifestants ont été interpellés et parmi eux des internés dans les unités de gendarmerie et de police.

Dans la région du Centre, 141 personnes sont aux arrêts selon le MRC dont 61 identifiés parmi lesquels Olivier Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto, et Alain Fogue, trésorier national du parti. Qui dénombre également un blessé grave et environ 80 non identifiés arrêtés nuitamment aux alentours de la demeure du président national du MRC.

A l’Est, une personne a été interpellée, signale le MRC qui invite les familles des interpellés à se reprocher du parti pour leur identification, étant donné, déplore-t-il que les postes de gendarmerie et de commissariats ne facilitent pas l’accès aux fichiers des personnes interpellées.

Nécrologie : le président de la CAPEF, Joseph Roland Matta est mort

Previous article

Probatoire général 2020: la région du Littoral classée 4e avec 35,16%

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité