Actualité

TOURNEE DE TRAVAIL DANS LES COLLECTIVITES TRADITIONNELLES LE MAIRE CHEZ LES BELE _BELE

0

 

C’était le 30 juillet 2022.  Les échanges avec les populations et les autorités traditionnelles  ont porté sur les réalisations de la mairie de ville  dans ce canton,  « ce qui a été fait,   ce qui est fait  et ce qui  sera fait ».

Avant  d’aborder la question centrale, le maire de Douala a d’abord rappelé les difficultés qu’il y a  à entretenir les infrastructures routières dans  le canton Bele-Bele et globalement  dans l’arrondissement de Douala 4 : Il  est situé  dans  une zone hydromorphe.    Ici on est en dessous du niveau de la mer, ce qui rend les inondations chroniques.  Le maire reconnaitra que le canton n’a pas bénéficié de beaucoup d’infrastructures par le passé. « Mes prédécesseurs ont essayé   de diversifier  en optant aussi pour les pavés, plus chers mais plus résistants pour les sols soumis à l’excès d’eau.   Nous avons à l’esprit de continuer le travail… »

Réalisations : sur le plan des  infrastructures,  le drain de Bonassama, dit le maire,  est en cours d’aménagement. Il fait 150 mètres de linéaire  pour un cout de 244 millions de FCFA.  La réhabilitation de la route  qui va à  Bonamatoubé  par Paragon  est également en  cours, elle  a couté près de 2 milliards,   Les indemnisations sont déjà entièrement payées.   Les travaux s’achèveront en 2023.

Pour celle  qui passe par  Bonendale jusqu’à Bonamatoumbè, les travaux vont bientôt recommencer. La pluie  est la cause de son ralentissement actuel mais  les  caniveaux sont en train d’être faits.     La route qui   traverse le Lycée bilingue,  est aussi  en chantier. D’autres  travaux  déjà  programmés   vont démarrer dès la fin de la pluie (oct-nov).   La route qui va de la chefferie jusqu’au Centre équestre est  en procédure de passation de marché. Le cout est  d’environ  5 milliards.

Bonamikano,  Bonassama, Sodiko, Bodjongo  Djebalè….

 

Le maire dit avoir à l’esprit  la construction  d’une plateforme sportive à Bonambappè. « Pourquoi une plateforme sportive, parce que nous préférons que nos jeunes aient un  endroit où ils peuvent se rassembler. Nous en avons fait dans presque tous les arrondissements. Là où il y a de l’espace, nous sommes prêts à nous engager.  Si vous avez des espaces disponibles dites-nous….», la demande est adressée à Sa Majesté Koum Mbappè Mylord, chef du canton Bele-Bele.

Pour l’occasion,  celui-ci  est  accompagné des chefs de villages relevant de cette collectivité traditionnelle (Bonamikano,  Bonassama, Sodiko, Bodjongo  Djebalè  Bonadalè 1…) ou de  leurs représentants, des membres  de l’Assemblée des notables, des  élites, jeunes et  adultes (Mouandja mu Ndènè na Mussadi)  et des associations des femmes.  Conformément aux vœux du maire, « elles  ont été fortement mobilisées »,  a indiqué Sa Majesté.

« C’était important pour nous d’avoir des femmes. Dans nos traditions, on a tendance à les mettre à part mais or  ici,  il s’agit d’un dialogue que nous voulons avoir avec toutes les composantes du canton Belle-Belle ».    La précision est du  maire de Douala,  Roger Mbassa Ndinè lui aussi accompagné de ses proches collaborateurs  dont  son 1er adjoint, le Dr Jérémie Sollè,  le Sg de Communauté urbaine, monsieur  Meta Charles,  le conseiller  technique numéro 1, madame Nana en même temps chargée de la planification urbaine, le directeur des infrastructures, Monsieur tchangang ,  le directeur des ressources humaines monsieur  Tobo,  le Directeur des ressources domaniales, monsieur Ndoumbè.

Une   délégation  assez forte que le maire explique par la volonté  d’éclairer suffisamment  les populations. Pendant les échanges,  chacun intervient en effet   dans le domaine qui est le sien (emplois, infrastructure, environnement….).

.

 

DOUALA: LES JEUNES A L’ECOLE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE

Previous article

CAMEROUN : LA CDHC DEPLORE DES FREINS A LA REALISATION DES DROITS DE LA FEMME AFRICAINE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité