Economie

AFRICA DEVELOPMENT CLUB: COMMERCE INTRA AFRICAIN ON EN REPARLE A ABIDJAN

0

La 31e Mission multisectorielle tenue depuis Abidjan  le 9 décembre  dernier,    a planché sur   le thème,   « Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAF) et enjeux de production Made In Côte d’Ivoire ». C’était en format digitale.

Organisée conjointement par Le Club Afrique Développement Côte d’Ivoire du Groupe Attijariwafa bank et la Société Ivoirienne de Banque    (Sib), cette Mission est placée sous le haut patronage du ministre ivoirien de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, M. Felix ANOBLE qui préside les conférences plénières diffusée à partir d’Abidjan.    A ses cotés aux premières  loges,  sont présents Georges N’DIA COFFI,  Président du Conseil d’Administration de la SIB, et  Daouda COULIBALY, Directeur Général de la holding Attijari West Africa.

Deux panels sont animés    par   d’éminentes personnalités du monde des finances et du commerce extérieur.  Il y a en plus des sessions de networking B to B  avec près de 200 chefs d’entreprises   issus  de six pays du continent (Gabon, Côte d’Ivoire, Egypte, Maroc, Sénégal et Tunisie). L’occasion est tout  indiquée  pour   identifier des opportunités effectives de collaboration et d’investissement entre opérateurs économiques.

Collaboration, c’est d’ailleurs l’objectif de cette mission dite multi sectorielle. Selon Mme Mouna KADIRI, Directrice du Club Afrique Développement (CAD), elle permet   : d’offrir aux entreprises, notamment ivoiriennes, la possibilité de nouer des partenariats et   développer des flux d’affaires entre elles, de profiter des opportunités de croissance offertes par la zone de libre-échange et  de connecter les PME ivoiriennes avec d’autres pour stimuler le commerce intra-africain.

Un taux de commerce intra-africain de 24 %

L’idée est largement partagée par le Directeur Général de la SIB, Mohamed EL GHAZI. IL relève  l’importance du sujet pour l’économie du pays  en tenant compte de la satisfaction de la demande nationale   afin de faciliter l’exportation des productions ivoiriennes. Pour relever ce challenge, Mohamed EL GHAZI promet aux acteurs économiques l’accompagnement de la SIB  à travers  des choix préférentiels des manufacturiers basés en Côte d’Ivoire.

« Participer à cette rencontre  qui met mon pays à l’honneur  est un énorme plaisir » a confié  Le  Ministre Felix ANOBLE. Mais au-delà de l’honneur, il y a des opportunités qu’offre  La zone le Libre-échange Continentale Africaine (ZLECAF) comme pouvoir se  développer en s’adressant à un ensemble d’un milliard de personnes potentielles ». La Côte d’Ivoire a aujourd’hui le taux de commerce intra-africain le plus élevé24% contre une moyenne générale de 7% », a  révélé  Felix ANOBLE.  Au moment où planent tant d’incertitudes sur l’économie mondiale en raison de la persistance de la crise sanitaire liée au Covid 19, on a tout à gagner en promouvant en effet  le Made In Côte d’Ivoire.

La mission multisectorielle  du  9 décembre  dernier était  la 31e du genre pour le Groupe Attijariwafa bank sur le continent depuis la création du CAD en 2016 et  la 4e opération du CAD en Côte d’Ivoire   portée par la SIB.

 

 

DOUALA:LA CUD SOUTIEN LE MOUVEMENT SPORTIF DE LA VILLE

Previous article

CONSEIL DE LA MAIRIE DE DIBOMBARI

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Economie