Actualité

Bertoua : un militaire s’attaque à une banque

0

Le sergent-chef Mekinda Biwolé qui souffrirait de troubles mentaux, a vandalisé à l’aide des cailloux l’agence SCB de Bertoua le 30 janvier 2021.

Panique à l’agence de Société commerciale de Banque (SCB) de Bertoua le 30 janvier dernier. Un militaire présentant selon ses proches des troubles mentaux, s’en est violemment pris à cette agence de banque et ses employés. D’après des témoignages, le sergent-chef Mekinda Biwolé, en service au 11ème Bataillon d’Appui de Bertoua, s’est rendu dans cette banque peu avant midi, pour retirer son salaire.

Des témoins indiquent que le militaire est arrivé très perturbé, avant d’être rejoint par son neveu avec qui il a d’ailleurs engagé une bagarre devant la banque en question. Le vigile de la banque, apprend-on, l’a prié de se calmer et son neveu est entré dans l’agence pour essayer de vérifier ses comptes. Mais il a fait semblant de s’être calmé en s’éloignant, avant contre toute attente, de ramasser des pierres et cailloux pour revenir à la charge et commettre son forfait. « Avec nos vitres hyper blindés, le bruit des cailloux était semblable à la déflagration d’une bombe ou d’une arme à feu», rapportent les employés de la banque.

Tout est parti d’après des investigations d’une incompréhension du militaire qui avait emprunté deux lignes de crédits à la SCB. Un crédit scolaire pour une durée de 10 mois et un autre crédit. Ayant eu des difficultés à respecter ses engagements, il va solliciter auprès de la banque un autre crédit. La banque marquera son accord sous réserve du remboursement total du crédit en cour et lui expliquera, qu’au cas contraire, il sera déduit du nouveau crédit et il ne recevra que le solde qui est de 800.000 FCFA. Ce qui n’a pas plu au militaire provoquant ainsi son courroux. Il finira tout de même par retirer son solde en plus de son salaire. Informés, les éléments du commissariat de sécurité public du 3e arrondissement de la ville de Bertoua, sa hiérarchie militaire et sa famille sont venus le chercher pour le conduire en lieu sûr.

Incident à l’Agence SCB BERTOUA

Previous article

Mutilations génitales: la mairie de Douala dit non à l’excision

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité