Economie

BMVAC : LES ACTIONNAIRES PORTENT LE CAPITAL A 7 MILLIARDS

0

 

A l’issue de l’Assemblée générale extraordinaire  du 15 septembre 2022  tenue à Douala sous la présidence de Henri-Claude OYIMA, les actionnaires ont validé la décision d’augmenter  le  capital de l’entreprise de marché

Unique point à l’ordre du jour de cette rencontre, l’augmentation  s’est faite par apport numéraire et a   permis de porter le capital de l’entreprise de marché    de 6 842 900 000 FCFA à 7 042 900 000 FCFA.  Elle a également favorisé  l’entrée de 5 sociétés de bourse dans le capital de la Bvmac (Bourse des valeurs mobilière de l’Afrique centrale)  à savoir Afriland Bourse & Investissement, CBC Bourse, L’Archer Capital Securities, Africa Bright Securities et la BANGE Sociedad de Valores, (Unitaire, 100 000 FCFA chacune, souscrites en numéraire par 5 Sociétés de Bourse, soit un montant nominal de FCFA 200 000 000) ».

Outre l’augmentation du capital,  les actionnaires   ont voté à l’unanimité d’autres résolutions  dont  la décision de réserver « l’augmentation de capital à entités nommément désignées », « la renonciation au droit préférentiel de souscription réservé aux anciens actionnaires », la délégation du pouvoir  au Conseil d’Administration pour  « accomplir les formalités post-augmentation nécessaires notamment les formalités d’enregistrement du procès -verbal, de publicité et dépôt du dossier de l’augmentation du capital, et de procéder à la modification corrélative des statuts ».

 

La décision d’augmenter le capital de la Bvmac a été prise sur instruction de la Cosumaf (Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale) et conformément aux dispositions de l’article 31 du Règlement n°06/03 CEMAC-UMAC portant organisation, fonctionnement et surveillance du marché financier de l’Afrique Centrale. Elle   s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la restructuration  du marché financier post-fusion (deuxième phase du projet d’unification).  Un capital en hausse, cela permet  à la Bvmac de renforcer ses fonds propres et par conséquent   ses capacités opérationnelles.

« La Bvmac est promise à un avenir radieux » 

Trois ans après la fusion,  le marché financier  de l’Afrique centrale peine toujours   à décoller  et reste dans le peloton de queue des bourses africaines comme le révèle, chiffres à l’appui, le rapport d’activité 2021 de l’entreprise de marché : « La Bvmac c’est 17 employés, 405 milliards de capitalisation boursière,  globale en hausse de 17% sur un an glissant , 650 milliards d’encours de dette obligataires cotées venant de 520 milliards Fcfa  un an plus tôt (en hausse de 25%), 5 entreprises cotées contre  45 entreprises cotées  à la Brvm en Afrique de l’ouest ,  6 738 millions Fcfa  de total bilan, un chiffre d’affaire  de 855 millions, une valeur ajouté de 614 millions, un solde trésorerie excédentaire de 2.442 millions mais des fonds propres en érosion progressive  de 4.202 millions   et un résultat net déficitaire  de 236 million Fcfa »

La  Bvmac  termine donc  l’année  2021 dans le rouge   et ce pour la troisième fois consécutive.  Mais pas de quoi s’en faire !  De l’avis du  président du Conseil d’administration,  cette contre-performance n’est pas une tragédie. Au regard des mesures de redressement qui sont en train d’être implémentées, Henri-Claude OYIMA, assure que   « la Bvmac est promise à un avenir radieux »,  lit-on dans le rapport susmentionné.

En 2022, le ciel de la Bvmac a   semblé beaucoup moins gris. Un arrangement a été trouvé entre  la Bvmac et l’administration fiscale  sur le plan de régularisation à court terme de sa dette fiscale et la création en cours du dépositaire central avec la Bvmac comme actionnaire majoritaire sont  de bonne  augure pour l’avenir de l’entreprise du marché. Et cerise sur le gâteau, l’introduction très probable  en bourse d’au moins 5 sociétés dans les mois à venir.

 

 

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL DU NKAM :LA FINALE PREVUE CE DIMANCHE 18 SEPTEMBRE DEVRAIT ETRE ANNULEE A CAUSE DES IRREGULARITES

Previous article

DECES DE SA MAJESTE ELIZABETH II : L’ HOMMAGE DE LA CDHC AU HAUT COMMISSARIAT DU ROYAUME UNI

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Economie