Economie

BVMAC : PREMIERE COTATION DES TITRES ACTION BANGE/ « ECMR,6,25 % NET 2022-2029 »

0

 

 La  première cotation de ces deux titres a donné lieu à une cérémonie  fastueuse  le 28 septembre 2022  au siège de la Bvmac  à Douala.   Outre les investisseurs, de nombreux acteurs du marché financier de la CEMAC étaient présents,  prestataires de service d’investissements,  responsables  des sociétés de bourse, conseillers en investissement etc.

L’action  Bange et l’obligation 6,25% NET 2022-2029 », peuvent désormais s’acquérir sur  le marché secondaire de  la Bvmac.      La première cotation des deux titres a eu lieu ce 28 septembre.  Selon le bulletin officiel de la cote,   «  pour  le titre Bange, 287 actions ont été demandées à l’achat contre 24 actions offertes à la vente, avec des prix oscillants entre 206 220 et 206 850 francs CFA à l’achat pour 206 220 francs CFA à la vente.  A la fin de la cotation, le volume offert à la vente a été totalement servi à un montant  4 949 280 Fcfa.  En définitive, Le cours de clôture de l’action « BANGE » est resté inchangé par rapport à son cours d’ouverture, 206 220 FCFA ».

Les actions  Bange Bank      ont émises par  la Banque équato-guinéenne Banco Nacional de Guinea Ecuatorial à l’occasion de  l’augmentation de son capital.  Sur les 40 000 millions Fcfa que constituent ses ressources, 10 311 millions Fcfa  ont été levés par appel public à l’épargne.          «   Bange »  vient  ainsi enrichir le compartiment des actions  de la Bvmac où figurent déjà  Safacam, Socapalm, La Régionale, entre autres.  Dans son allocation de circonstance, le Pca de Bange a rappelé, fort opportunément, que  l’entrée  de cette institution bancaire  en bourse  est conforme à la volonté des chefs d’Etat de la Cemac de faire du marché financier unifié un véritable instrument de développement.

Drainer l’épargne oisive  des agents économique   vers le  marché financier+

La profondeur du marché obligataire a également augmenté avec l’arrivée dans  ce compartiment des obligations de l’Etat du Cameroun intitulé  « ECMR 6,25% net 2022-2029 ».  « Il  a coté 100% soit 10 000 FCFA et 490 titres ont ainsi été échangés pour une valeur totale de cinq millions huit mille deux cent trente-six (5 008 236) francs CFA, coupon compris.   En définitive, 23 500 000 titres « ECMR 6,25% NET 2022-2029 » ont été admis au Compartiment « C-Obligataire » de la BVMAC, pour un encours de la dette de 235 000 000 000 de FCFA » lit-on dans le bulletin de la cote.

Pour le représentant du ministre des finances Louis Paul Motaze, « L’admission ce jour en cotation ouvre des nouvelles perspectives pour cet instrument de placement. A ce propos je vais interpeller les professionnels de la finance,  entreprise de marché, Sociétés de Bourse, Sociétés de Gestion, Conseillers en Investissement Financiers, à l’effet de rendre ce titre liquide  et de drainer l’épargne oisive des agents économiques vers notre marché financier»

L’emprunt obligataire dénommé « ECMR 6,25% net 2022-2029 » avait connu une sursouscription au marché primaire. L’Etat du Cameroun qui  voulait   200 milliards en avait reçu 240.  Il  avait sollicité  alors et obtenu du régulateur une surallocation de 35 milliards.

En dépit des résultats pas tout à fait reluisants  enregistrés pour les deux titres au cours de cette première cotation, on note néanmoins une « progression de la capitalisation boursière  de  Bvmac  de 21% », rapporte le Journal Investir.

 

 

Fleuve Dibamba : Un projet de valorisation et sécurisation du fleuve préoccupe la Cud et ses partenaires

Previous article

AUTONOMISATION DES FILLES-MERES :L’Association CAWOLED ACCOMPAGNE CES JEUNES FILLES MERES A SE PRENDRE EN CHARGE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Economie