Actualité

CAMEROUN: STOP A TOUTES FORMES DE DISCRIMINATION ET DE MARGINALISATION DES PERSONNES SOURDES ET MALENTENDANTES

0
Saisissant le prétexte de la Journée internationale des langues des signes célébrée le 23 septembre 2022, la Commission des Droits de l’homme du Cameroun (CDHC) interpelle. Dans une déclaration signée du président James Mouangue Kobila, la CDHC note pour le déplorer que les personnes sourdes et malentendantes subissent certaines formes de discrimination et de marginalisation au quotidien, en lien avec: l’accès à l’information par de nombreux outils de communication encore inadaptés à leur handicap (le téléphone, la radio, la télévision ainsi que les technologies de l’information et de la communication); la liberté de culte, faute d’équipements adaptés; l’accès à l’éducation, aux soins de santé, à la formation professionnelle, aux transports, aux milieux culturels, aux loisirs, etc.; le manque quasi total d’enseignants qualifiés spécialisés dans les langues des signes; l’insuffisance de dispositifs d’interprétation en langue des signes dans les services publics en général, y compris dans le service public de la justice.

Introduire la langue des signes dans l’éducation, l’enseignement et dans les services publics

Déterminée à faire le nécessaire pour que les Droits des personnes sourdes et malentendantes soient promus, protégés et garantis de manière à leur permettre un épanouissement harmonieux dans la société, la Commission dit avoir entrepris de veiller à la prise en compte du handicap lors des examens officiels de l’enseignement primaire et des enseignements secondaires pour le compte de l’année scolaire 2021-2022 à travers des descentes effectuées dans les différents centres d’examen sur l’étendue du territoire national. En outre, peut-on lire dans la Déclaration, la Commission souligne à nouveau que la résilience des personnes sourdes et malentendantes mérite d’être encouragée et soutenue par l’introduction de la langue des signes dans l’éducation, l’enseignement et dans les services publics.

En rappel, la Journée internationale des langues des signes en était à sa 5ème édition le 23 septembre dernier.

Linda Mbiapa

 

 


COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA : LES NOUVEAUX RESPONSABLES INSTALLES DANS LEURS FONCTIONS

Previous article

LUTTE CONTRE LE DESORDRE URBAIN : LES PRECISIONS DU MAIRE DE LA VILLE SUR LA JOUTE SURVENUE ENTRE LA POLICE MUNICIPALE ET LA POLICE NATIONALE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité