ActualitéIci Les Cités

Coronavirus : Douala se cachera désormais le nez, les Doulais adhèrent !

0

Ainsi en a décidé le maire de la ville de Douala dans une intervention télévisée ce weekend. Le port systématique des cache-nez qui rentre en droite ligne des recommandations du ministère de la santé publique.

C’est quasiment à l’unanimité que les populations de la capitale économique, ont accueilli cette mesure du maire de la ville, qui vise à renverser autant que faire ce peu, la courbe de la contamination à Douala, métropole d’environ 4 millions d’habitants, selon la World Population Statistics.

Dans cette intervention annonçant le port systématique des cache-nez à Douala, le maire, Roger MBASSA NDINE a également promis aux populations, la distribution gratuite des dits cache-nez aux populations.

« Au vue du nombre croissant des cas, le ministre l’avait déjà conseillé. Un port systématique des cache-nez peu importe l’endroit, peu importe l’activité. Une recommandation qui tire ses racines également de l’impact que le port systématique du cache-nez a eu sur la baisse des contaminations en Chine foyer de la pandémie. Donc le port de ces masques limite d’une certaine façon la contamination ; surtout que la première voix d’infection est aérienne. Etant difficile d’identifier de visu qui malade ou pas, il est fortement recommandé de porter son cache-nez partout où nous allons ». Précise Dr Steve SOUGA, chef de district de santé d’Edéa.

« C’est une bonne initiative à encourager et même à féliciter ». confie Yan Edy, habitant du quartier bonapriso, dans le 1er arrondissement.

« C’est une bonne mesure pour moi, car cela limitera le degré de contamination. Aussi je souhaiterais que les sensibilisations dans le cadre des mesures prises pour protéger les populations contre le covid-19 se fassent dans tous les coins et recoins de la ville ; qu’aucun quartier ne soit négligé ». Salue et précise Phani Rosine DJIOYEP Epse LISSOM, gérante d’un business au quartier Ndongbong, dans le 5e arrondissement.

« En ces temps où le taux de contagion va grandissant, je pense que toute action visant à contenir les assauts de l’infection est à saluer. Vraiment ce n’est pas négligeable. Surtout que ça fait partie des gestes barrières » renchérit, Me Valeri TEFFO, avocat au barreau du Cameroun.

Rappelons que cette mesure de plus, vient quelques jours après le déploiement par la mairie de Douala, de 500 agents de santé communautaire, pour la sensibilisation des populations au sujet du covid-19.

Au dernier comptage selon la sortie du ministre de la santé sur son compte tweeter, 658 Camerounais sont testés positif au covid-19.

Elthon Djeutcha

Lutte contre le Covid-19 : La mairie de Douala 2 ferme les marchés ce 2 avril 2020

Previous article

Barrière au covid-19 : les gels hydro alcoolique à bord des mototaxis

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité