ActualitéIci Les Cités

Douala 4: la mairie détruit les constructions anarchiques pour assainir Bonaberi

0

Elle a engagé la casse des maisons érigées sur des drains pour faciliter l’écoulement des eaux.

Après avoir sommé les populations de déguerpir dans le 18 juin 2020, la mairie de la commune de Douala 4ème est passée à l’action le 16 juillet 2020. Sous la supervision du maire, Edouard Moby Mpah, les engins de cette municipalité ont détruit les constructions anarchiques des quartiers Mabanda et Forêt Bar à Bonabéri.  sont dans la psychose. Et pour cause, ces constructions sont érigées sur les drains.

Plus de 10.000 personnes sont visées par ces déguerpissements qui vont, selon le maire, libérer les emprises de ces drains afin de faciliter l’écoulement des eaux en cette saison des pluies. En effet, explique l’édile de Bonabéri, ces constructions anarchiques bloquent des eaux qui créent des inondations et propagent des maladies hydriques, telles le choléra. Il est donc question à travers ces casses d’assainir l’espace urbain de cette commune. Sonnent-elles le glas des constructions anarchiques dans cette partie de la ville ?

Pas sûr au regard de l’incivisme des populations. Bien que salutaire, la décision du maire de Douala 4ème ne fait pas l’unanimité chez les populations déguerpis vont perdre leurs logis. S’il est impératif d’ériger une ville dans un habitat sécurisant, il est aussi urgent pour les autorités municipales, dans une action concertée d’implémenter une politique de déguerpissement commune et de recasement éventuel pour garantir aux populations un espace urbain décent.

Cela engage aussi la prise de conscience des populations qui doivent intégrer le respect des zones interdites à la construction telles que les marécages et les flancs de collines. Il s’agit en clair d’une invite à plus de responsabilité.

Eneo happé en plein  « vol »

Previous article

Le MINESUP parle d’essais cliniques aux docteurs traditionnels

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité