Actualité

Emmanuel Ngweha Nwaha

0

« Nous devons nous engager volontairement dans cette nouvelle donne… »

Le secrétaire général de la mairie de Ndjeng, a représenté  madame le maire, Monique Ayi,  à l’atelier de vulgarisation de la norme Iso 37101,  tenue le 1er juillet 2021 à Douala. Il présente  dans cet entretien, les avantages pour les exécutifs communaux de s’arrimer à ce nouvel outil de gouvernance dont on dit le plus grand bien.

Au cours de cet atelier de vulgarisation de la norme Iso 37101, l’on a beaucoup insisté sur l’importance de cette norme, qu’en pensez-vous?

Merci déjà pour  cet honneur que vous me faites. La norme Iso 37101 s’apparente à une question nouvelle. C’est vrai qu’on ne peut dire que c’est une nouveauté en tant que telle. Elle apporte beaucoup d’innovations dans l’implémentation des différents projets. Elle a ses critères, ses spécificités, ses objectifs. Et elle permet aux maires qui veulent s’arrimer à cette nouvelle donne de s’autoévaluer. Maintenant, il se pose le problème de formation des personnels. Il faut savoir premièrement que toutes les communes n’ont pas la même taille pour implémenter tous les projets. Mais grâce à l’Aimf (l’Association internationale des mairies francophones, ndlr), nous voulons nous arrimer au contexte international. Nous comprenons que les choses sont en train de changer. Pour cela, nous devons nous engager volontairement dans cette nouvelle donne pour bénéficier à l’avenir d’un certain nombre de financements à l’international.

Pensez-vous que l’application de cette norme va-t-elle impacter la vie de vos populations ?

Bien évidemment. Parce que, on nous a parlé de six importants domaines et douze critères d’autoévaluation. Elle impactera leurs vies d’autant plus que la norme intègre les populations dans l’implémentation des projets. On parle d’inclure les populations, de communiquer avec qu’elles. Nous pouvons plus imposer aux populations des projets, que non! La volonté doit venir de la base. Les populations donneront leurs avis et sentiments par rapport à la manière d’exécuter. Si les projets leur sont bénéfiques ou pas. Avec la norme Iso 37101, les maires seront plus enclin à faire désormais avec et pour les populations, en tenant compte des paramètres internationaux. C’est donc un outil très important. Simplement comme nous l’avons relevé, nous n’avons assez de moyens pour nous s’y arrimer. Nous aurons besoin des experts ; nous aurons besoin des partenaires pour nous appuyer à intégrer ce nouvel outil dans notre mode de gestion.

Entretien avec Blanchard BIHEL et Josué Hugo TOBBO  

Business: des investisseurs égyptiens en prospection au Cameroun

Previous article

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D’INTERET

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité