culture

FAMILLE DJYETSEGEM DU WOURI

0

Les défis qui attendent le nouveau chef

Gabriel Foka dit “Souop Nyiapte” a été officiellement installé dimanche dimanche 13 février 2022 à Douala. En présence des élites de la Communauté Bandjoun du Wouri et celles de la Chefferie supérieure Bandjoun, le nouveau chef a pris plusieurs engagements. À la grande joie de la population massivement présente.

«Mon principal objectif est de rassembler et de recenser tous les filles et fils de Djyetseghem qui tardent encore à rejoindre le train qui est résolument en marche vers un avenir que nous espérons radieux pour toute notre communauté ainsi que pour les communautés soeurs avec lesquelles nous vivons dans la paix et l’harmonie au quotidien. Pour ce faire, je m’inscris dans la continuité de l’action menée par mon illustre prédécesseur, Saa Nyiapte Mogo severin dont je salue la mémoire», a déclaré dans son discours de circonstance Gabriel Foka dit “Souop Nyiapte”, le nouveau chef des familles Djyetseghem du Wouri. Dimanche le 13 février 2022 à l’Église Bandjoun de New-Bell, a eu lieu un culte d’action de grâce suivi de son installation officielle à l’École publique New-Bell Bamileke située en face de l’Église Bamoun.

En guise de missions, Gabriel Foka dit “Souop Nyiapte” souligne: «je mettrai un accent particulier sur le bien-être des populations dont la charge me revient; et ceci dans les domaines suivants: une plus grande solidarité (en apportant une vision nouvelle à l’entraide de tous les filles et fils Djyetseghem par  des interventions promptes et conséquences); Sur le plan de la santé (en plus de nos aides maladies habituelles en vigueur dans les différents démembrements de notre communauté; une assurance sera négociée pour les cas de maladies, de décès et autres sinistres. L’adhésion se fera à la discrétion de chacun);  L’encadrement  et le financement des projets (une cellule d’encadrement et de financement des meilleurs projets dont  le but sera d’étudier, de financer et d’encadrer les micro-projets afin de faire reculer le chômage et la précarité dans les familles Djyetseghem du Wouri».

Allégresse et remerciements

Situé dans l’arrondissement de Poumougne, département  du Koung-Khi, le Ta’ Dje Djyetseghem comme on l’appelle dans les milieux Bandjoun est une zone riche en cultures vivrières. Cela fait près d’une soixantaine d’années que les premiers natifs se sont installés sur les berges du Wouri à la recherche  du pain quotidien, nous apprend l’histoire. Le Ta’Djie Djyetseghem du Wouri qui est l’un des 7, dont est constitué Bandjoun représente près de 20 mille personnes siégeant dans ces zones respectives: New-bell, Bepanda, Ndogpassi 2, Ndogpassi 3, Bonaberi, Nyalla, PK Bassa, Boko et Douala-nord. Djyetseghem  regroupe en son sein de nombreux villages comme: Ha’, Houa, Kayo, Toba, Tesse, Kamgo, Domlo, Lemgo, Tse et Tseghem. Gabriel Foka dit Souop Nyiapte est un notable de la Cour royale Bandjoun, notable du Canton Wouri Bwele. Par ailleurs expert foncier et immobilier, il est Honoraire des agents immobiliers agréés du Cameroun, Commandeur de l’Ordre  national de la valeur et désormais chef de la famille  Djyetseghem du Wouri.

«C’est un cœur reconnaissant envers le Seigneur et comblé par la présence massive de tous que je prends la parole à l’occasion de cette cérémonie marquant mon installation officielle comme chef de la famille Djyetseghem du Wouri. Merci d’avoir sacrifié de votre temps pour venir communier avec nous  tout au long de ce culte d’actions de grâces de la communauté Bandjoun du Wouri, et par la même occasion, de prendre une part active à ladite cérémonie. Je saisis cette opportunité pour exprimer ma profonde et déférente gratitude à l’endroit de Ta’a Wabo Gakgoung, chef de la communauté Bandjoun du Wouri qui a bien voulu porter son choix sur ma modeste personne afin de l’assister dans l’encadrement des filles et fils Djyetseghem du Wouri», indique le nouveau chef.

Forte présence de la Chefferie supérieure Bandjoun

Ses sincères remerciements sont également adressés aux autorités administratives, politiques, traditionnelles et religieuses; ainsi qu’aux opérateurs économiques, élites et forces vives qui «nous ont fait l’amitié de répondre présents ce dimanche 13 février 2022 à cette installation. Je voudrais particulièrement dire merci à l’élite Djyetseghem qui a pesé de tout son poids pour la réussite de cet événement par l’entremise de son président, le Colonel Sitamdze (Sah Yengwa) et à son valeureux notable Kengne Jean Robert récemment fait chef de 3e degré du village Tseghem. Je rends un vibrant hommage au Roi des Bandjoun, sa Majesté, le sénateur Djomo Kamga Honoré pour son soutien indéfectible et pour la présence d’une forte délégation venue de la Chefferie supérieure Bandjoun. Dans le même ordre d’idées, mes hommages s’adressent aux différents chefs Sawa et au bureau du Ngondo».

Linda Mbiapa

 

 

Communiqué de presse prix de l’innovation 2021

Previous article

RECOMPENSES : L’ACDC SALUE LES REFORMES EN COURS

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in culture