Non classé

RECOMPENSES : L’ACDC SALUE LES REFORMES EN COURS

0

Pour le bien du contribuable, l’Association camerounaise pour la défense des droits des contribuables (Acdc) entend témoigner sa reconnaissance en décernant des prix parmi lesquels le prix d’excellence  de la réforme fiscale décennale.

Dans un rapport décennal du 19 mars 2021, il est mentionné que la Direction générale des Impôts (DGI) est une administration dont le rôle prééminent est la mobilisation des ressources budgétaires nécessaires pour le financement des missions de l’État. Sur la période 2010-2019, elle s’est positionnée comme premier poste de mobilisation des ressources financières, tant au profit de l’État, des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) que de certaines Entités Publics (EP) en réussissant un doublement des recettes fiscales totales, qui sont passées de 1 006,8 milliards en 2010 à 2 261,8 milliards en 2019. Le rapport note que s’agissant des recettes budgétaires propres de l’État (hors dons et emprunts), elles étaient de 1 937,0 milliards en 2010 et se situent à 3 517,7 milliards en 2019, soit une augmentation en dix (10) années de 1 580,7 milliards en valeur absolue et de +81,6% en valeur relative.

Des résultats jugés positifs

Parallèlement, l’apport de la DGI est passé de 939,7 milliards FCFA en 2010 à 2 060,7 milliards en 2019, soit une hausse de 1 121,0 milliards FCFA en valeur absolue et de +119,3% en valeur relative. La contribution de la DGI aux ressources propres de l’État qui était de 48,5% en 2010 s’est hissée à 58,6% en 2019 avec le pic de 60,7% atteint en 2017. En ce qui concerne les recettes affectées aux CTD et EP, les montants mobilisés ont triplé passant de 67,1 milliards en 2010 à 201,1 milliards en 2019 du fait notamment des hausses significatives des recettes affectées aux Collectivités Territoriales Décentralisées. Ces résultats, indique ledit rapport, sont d’autant plus méritoires qu’ils ont été obtenus dans un environnement défavorable, marqué par la chute des cours du pétrole dès 2014, les attaques de la secte terroriste Boko Haram à l’Extrême-Nord la même année, les incursions de groupes armés centrafricains à l’Est depuis 2015, les crises sécuritaires et socio-politiques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à partir de 2017 et l’incendie de la Société Nationale de Raffinage (SONARA) en 2019.

Reconnaissance

Pour l’Association camerounaise pour la défense des droits des contribuables (Acdc), le directeur général des impôts a effectué un travail remarquable. Dans une correspondance parvenue au sein de notre rédaction et adressée au directeur général des impôts, Mouliom Mazou le président de l’Acdc écrit: «vos collaborateurs et vous avez conduit avec succès les réformes engagées par la Direction générale des impôts depuis votre arrivée à la tête de cette institution et les contribuables en sont satisfaits. A cet effet, l’Acdc entend témoigner cette reconnaissance en vous décernant le prix d’excellence  de la réforme fiscale décennale lors de la cérémonie qu’elle organise à votre honneur le 15 mars 2022 dans la salle de conférence du Cercle municipal de l’hôtel de ville de Yaoundé».

Linda Mbiapa


FAMILLE DJYETSEGEM DU WOURI

Previous article

DISTINCTION :LE PRIX DE L’INNOVATION 2021 ATTRIBUE A LA SCB CAMEROUN

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Non classé