Actualité

Fête du sacrifice  au Cameroun : la curiosité de l’édition 2020 ?

0

A travers un communiqué  rendu public le 21 juillet dernier, la Commission nationale  du croissant  lunaire(CNCL) a annoncé   la date  de l’Aïd Kabîr,  à plus d’une semaine  du Jour J. Elle n’en a pas l’habitude.  Qu’en est-il de l’observation de la  lune ?

Le communiqué du Cnlc datant du 21 Juillet 2020 en circulation  sur  les réseaux sociaux,    « porte à la connaissance  des musulmans  du Cameroun  que le jour d’Arafat aura lieu le 30 juillet 2020   et l’Aïd Kabîr  ou    fête de sacrifice sera célébrée le  vendredi  31 juillet. »   Aussi laconique, qu’étrange, ce  communiqué  est une véritable  surprise pour les musulmans   et même  les non musulmans.   Jamais  la  commission du croissant lunaire n’a informé       l’opinion  de la date de   célébration des   fêtes musulmanes   à plus d’une semaine   du Jour J autrement dit avant d’avoir observé la lune.

Généralement, on assiste à des situations à la limite de l’ubuesque  où   la Crtv    à quelques heures de l’événement,    tient  en haleine les musulmans  avec cette  formule   : « les membres de la Commission nationale  du croissant  lunaire  sont à pied d’œuvre   sur  le terrain  où ils scrutent  la lune….»  De  cette manière, ladite commission invite alors  les fidèles à  rester dans l’attente  des conclusions de l’observation.

Sur ce, les  musulmans ont souvent été   pris de court  soit très tard dans la nuit, soit au petit matin et  même au moment où le soleil, en matinée, amorce  déjà son passage au zénith. Il y a une dizaine  d’années  de cela,  le communiqué de la Commission nationale du croissant lunaire, lu à la Crtv,  avait surpris les camerounais à leur lieu de travail autour de dix heures  (la lune venait d’être vue ?).

La date des fêtes de l’islam  a régulièrement  été au  cœur de vive   polémique  entre  les adeptes de l’observation  de la lune à l’œil nu, une pratique  qui relève de la tradition prophétique et ceux  qui estiment  que  la détermination des jours de fête   n’est plus du tout  tributaire  à   l’observation  direct de cet  astre.    Observation jugée dépassée à  une époque  où la révolution technologique(qui n’est pas incompatible à l’islam) offre  les moyens de  connaitre  avec une certaine précision le cycle de vie de   la  lune,  au moment où elle  offre  des  outils   pouvant permettre de  la scruter efficacement même en cas de perturbations météorologique et de voir au-delà de ce que peut   l’œil  humain.

La bataille de leadership, les communiqués et contre communiqués

La discordance  entre ces courants de penser,   ajoutée au bataille de leadership au sein de la communauté musulmane  a  régulièrement     engendré     les guerres de communiqués autour des dates  ou des changements du jour  de  fête  qu’aucun verset  du Coran ne justifie.

Des candidats à l’examen du Bepc, édition 2019 ont payé  le prix fort  de cette cacophonie. Perturbés par les  communiqués  et contre-communiqués des leaders musulmans, ils sont arrivés à leurs centres d’examens en retard et n’ont pas été autorisés à entrer en salle. Les parents en ont été choqués,  les compatriotes chrétiens   reposaient  la même question aux fidèles musulmans, la question  qui les préoccupe  depuis toujours : « les  dates  de vos fêtes là sont imprévisibles ?» Le Professeur Souley Mane qui signe le communiqué  de la  Cnlc en tant que  son  porte parole en a certainement la réponse.

Soulignons qu’au sein de cette commission que préside Cavaye Yéguie Djibril, le président de l’Assemblée nationale, on s’est toujours offusqué jusque-là   de ce que  d’autres fidèles musulmans annoncent  les jours de célébration de l’Aïd Kabîr ou de l’Aïd-el-fitr tant qu’ils ne sont pas membres du Cncl et ne détiennent pas le secret de l’observation.  Aujourd’hui, le Cncl tourne le dos à l’observation. Un tournant qui nécessite néanmoins des éclairages.

Cameroun – Décentralisation: Bientôt un décret portant statut général de la fonction publique locale

Previous article

Mairie de Douala : Dr. Roger Mbassa Ndine nomme de nouveaux responsables

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité