Actualité

Football: Paul Biya veut siffler la fin du match FECAFOOT-LFPC

0

Le Président de la République instruit le Premier ministre de réunir ce 19 novembre 2020 tous les protagonistes du football et de lui soumettre les recommandations le 20 novembre 2020.

Paul Biya va-t-il enfin trouver une solution aux troubles qui paralysent le football professionnel local ? C’est du moins sa volonté ressortie dans une note signée le 18 novembre 2020 par le Secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Dans cette note adressée au Secrétaire des services du Premier ministre, Magloire Séraphin Fouda. le Président de la République instruit le Premier ministre de « mettre un terme à la situation confuse qui prévaut actuellement dans le football camerounais ».

« Vous voudriez bien à cet égard réunir le 19 novembre 2020 sous votre égide, tous les protagonistes de cette situation, dont l’impact déplorable sur l’image de notre pays n’est plus à démontrer », somme la note du SGPR. Qui exige de « soumettre dès le 20 novembre 2020 à la Présidence de la République, pour très hautes appréciation du chef de l’Etat, des conclusions et recommandations claires ».

Toutefois, « vous devez garder à l’esprit dans la recherche des solutions appropriées à cette situation, la nécessité d’éviter que notre pays se trouve en porte-à-faux avec la FIFA », prévient le SGPR. Depuis le verdict rendu en septembre dernier par le Tribunal arbitral de sport (TAS) réhabilitant la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) comme organisatrice du championnat professionnel en lieu et place de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), qui l’avait suspendu un an auparavant, le torchon brûle entre les deux instances.

Depuis lors, la FECAFOOT a décidé de ne pas appliquer le verdict du TAS en dépit des sommations du ministère des sports. Face à ce blocage, la LFPC a relancé le championnat d’élite le 1er novembre dernier avant qu’il ne soit interrompu. La FIFA a engagé une conciliation en demandant à la FECAFOOT d’organiser le championnat qui après moult reports, a fixé son lancement le 22 novembre prochain. La LFPC s’y oppose et promet de relancer le sien un jour auparavant. Vivement la fin du match entre les deux instances pour laisser finalement la place au jeu.

Trading sur les crypto-monnaies : que reproche-t-on aux opérateurs interdits d’exercer ?

Previous article

Deux grands africains quittent la scène

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité