Education

HOMMAGE : LES ETUDIANTS DE L’ENSPD RENDENT HOMMAGE AU PR ROBERT NZENGWA

0

Ambiance festive mardi, 22 mars 2022 l’esplanade du campus 3 l’Université de Douala à l’occasion de la cérémonie solennelle de remise de diplômes aux étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de l’Université de Douala, (ENSPD). Ils étaient environ 2500 étudiants à recevoir leurs parchemins. Ils faisaient partie des cuvées 2015-2021. Elles ont été précédées des cuvées 2011-2014 qui avaient mis un millier d’ingénieurs sur le marché de l’emploi.

En cette heureuse circonstance, ces heureux récipiendaires qui sont passés par le moule de cette école et font aujourd’hui le bonheur de nombreuses entreprises à travers leur savoir-faire et leurs compétences se souviennent des bons moments passés au sein de cette école. Notamment au Professeur Robert NZENGWA, premier Doyen de l’ex-Faculté de Génie Industriel de l’Université de Douala, devenue Ecole nationale supérieure polytechnique de Douala. Poste qu’il a occupé de 2006 à 2019. Très attentionné et toujours disponible, cet icône qui à reçu un standing ovation bien que son nom n’ait pas été cité dans discours et pourtant il aura été le premier doyen de la faculté de génie  industrielle  devenue polytechnique aura contribué à la formation de milliers d’ingénieurs et à la sortie des quatre premières promotions. face à l’indifférence de sa hiérarchie de ne pas mentionner son nom dans les discours prononcés lors de cette cérémonie ,la rédaction de la voix de la cité à voulu en savoir un peu plus sur cet enseignant qui de l’avis de nombreux étudiants est une référence dans son domaine. il est ingénieur des Ponts et Chaussées formé à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) Paris, Docteur en Mathématiques de l’Université Pierre et Marie Curie, Paris 6. Il  a indiscutablement marqué ses étudiants. Ils ont tenu à rendre, de son vivant, un vibrant hommage,  à travers un chant exécuté spontanément par tous pendant la cérémonie. Par la suite, de nombreux messages de remerciements et de gratitude lui ont été adressés. « Vous avez changé tant de vies à travers vos connaissances, votre gentillesse et votre sagesse. Je vous remercie surtout d’avoir changé ma vie. Merci Professeur pour tout ce que vous avez fait ! je me souviendrai toujours de vos cours de mécanique des milieux continus et d’élasticité linéaire», écrit l’un d’entre eux. Plus qu’un enseignant, Pr Robert NZENGWA, était un parent pour eux, fait savoir l’un d’entre eux. Mais également un modèle pour nombre d’entre eux qui essayent de suivre ses pas. C’est le cas de cet étudiant admis en master spécialisé pour le Génie civil des grands ouvrages pour la production de l’énergie à  l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) Paris.

Docteur en Mathématiques de l’Université Pierre et Marie Curie, Paris 6, Pr Robert NZENGWA a été invité à l’académie des sciences de paris et cité dans le discours d’un académicien en session pléniere sur sa contribution à l’élaboration de la théorie de jonction de multi structures en mécanique, successivement Chef de département de Génie civil à l’Ecole Nationale supérieure Polytechnique de Yaoundé, Directeur adjoint à l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de l’Université de Douala et Doyen de la Faculté de Génie Industriel (FGI) devenu Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Douala (ENSPD) de l’Université de Douala, de 2006 à 2019. Il est consultant dans plusieurs cabinets d’études spécialisés dans les constructions d’infrastructures importantes dont l’aéroport de Nsimalen  Yaoundé ; Expert national et international en élaboration des programmes de formation des ingénieurs.

Quelques témoignages

Salut je suis
Michel Futur Moukam ingénieur de conception du Génie Civil, issue de la  9 ème promotion des ingénieurs formé à l’ex Faculté de Génie industriel, actuellement École Nationale Supérieure Polytechnique de Douala :
Parlant du Pr Robert Nzengwa j’ai eu la chance je dis bien la chance de l’avoir comme doyen de la faculté, comme enseignant, comme encadreur professionnel lors de mon stage de fin d’étude, comme employeur car j’ai fais mes premiers pas en tant que ingénieur
au sein de son entreprise  GEO et comme encadreur en recherche.
En tant qu’enseignant vraiment nous aimions dire de lui qu’il est un Passionné,un érudit de l’enseignement toujours prêt , malgré le poids de l’âge et les occupations liés à son poste de doyen,il trouvait toujours un temps pour enseigner, tellement passionné qu’il faisait l’effort de transmettre le maximum de connaissances en peut de temps.
Comme encadreur professionnel, nous étions une demi douzaine de jeunes à passer le Stage de fin d’étude au sein de son entreprise, c’est aussi l’occasion pour moi de rappeler qu’il est un chef d’entreprise chevronné qui donne l’occasion aux jeunes de montrer leurs savoirs faire,je pense que même après plusieurs années il est toujours solliciter par plusieurs apprenants comme encadreur.
Comme employeur, j’ai eu la chance d’être retenu comme stagiaire professionnel et d’apprendre d’avantage auprès de cet érudit du savoir que l’on appelle Pr Robert Nzengwa.
Pendant mon séjour au sein de son entreprise GEO,il m’a encouragé à me lancer dans la recherche,bien évidemment il a accepté sans aucune autre forme de procédure de m’encadrer et de me tenir la main.
Le pr Robert Nzengwa loin d’être un enseignant ou un encadreur est particulièrement pour moi comme un père.
Pour nous autres qui avons eu la chance de le rencontrer, nous ne manquerons jamais une occasion de lui dire Merci, merci et encore merci pour le visionnaire qu’il est, pour la vision qu’il à impulsé à la (Faculté de Génie Industriel) FGI, mais malheureusement cette vision n’est pas comprise de tout le monde.
Michel Futur Moukam
Ingénieur Junior à la Banque Africaine de développement.
Je suis Sylvin Bertrand EHET BEAL :
Le Professeur Robert Zengwa a laissé dans nos têtes une excellente image jusqu’aujourd’hui.
Chaque ingénieur qui l’a connu à la FGI (devenue Polytechnique Douala) garde une très bonne image de de ce Monsieur.
D’abord comme enseignant il était un vrai modèle. Il aimait le travail bien et la discipline dans les études. Bien qu’ayant d’autres lourdes responsabilités notamment celles de Doyen de la FGI à l’époque, il était un enseignant qui ne manquait jamais son cours , à chaque fois qu’il y avait des jours fériés, il profitait pour compléter une leçon. D’ailleurs, il n’était pas rare de trouver au campus dimanche en train de faire cours.
Ensuite comme chef d’établissement, il était particulier, le développement de la FGI passait avant celui de sa propre famille. Il était toujours disponible et à l’écoute de tous ces collaborateurs et surtout les étudiants.
Je me rappelle que moi en tant que président des étudiants j’avais accès à lui autant de fois dans une journée que je le sollicitait.
C’est homme pour qui certaines valeurs telles que le travail, l’intégrité, l’honnêteté et l’humilité sont non négociables.
Nous lui devons beaucoup, car il a fait pour notre formation au-delà des moyens que l’État a mis à sa disposition.
Pour nous il n’est pas seulement notre ancien Doyen ou enseignant, il est un père.
Nous lui rendrons toujours hommage à chaque fois que l’occasion nous sera donnée.
Il a beaucoup donné pour notre pays et nous pensons humblement que le Cameroun ne lui a pas suffisamment rendu ce qu’il lui a donné.

La #profondeur engendre la profondeur.

Je vous présente le Pr Robert NZENGWA, ancien Doyen de l’Ecole Polytechnique de Douala🇨🇲. Quand je regarde dans le #rétroviseur de ma vie, je peux affirmer avec beaucoup d’humilité et de #reconnaissance que ce monsieur a littéralement #changé ma vie 🔥🚀

Il y a 12 ans j’ai été admis à l’école Polytechnique de Douala. L’école n’avait pas de labo pour les Travaux Pratiques et tout notre enseignement était théorique. Le Pr NZENGWA, Ingénieur en Génie Civil et Pr en mécanique des milieux continus diplômé de l’Ecole des ponts et chaussées de Paris, a donc fait 2 choses extraordinaires qui ont semé en moi le goût du risque, de l’innovation et ma folie entrepreneuriale :

1. Il a mis en place des partenariats avec les entreprises qui ont des labos où nous allions faire nos TP.

2. Il a inventé le concept de la « Semaine de l’industrie et d’Entrepreneuriat » et nous a encouragé à créer des clubs de projets innovants pour mettre en pratique nos cours et résoudre des problèmes locaux avec #impact. C’est ainsi que le club INFINITY SPACE est né.

6 ans plus tard, INFINITY SPACE est devenu une entreprise à Marseille 🇫🇷 et nous développons @wecashup_fr 🔥🚀

Je rends grâce à Dieu pour la vie de cet homme, car sans lui, @wecashup_fr n’existerait pas 🙏🏽

Témoignage de Cédric Atangana

ABOUBACAR COULIBALY EST LE NOUVEL ADMINISTRATEUR GENERAL DE NESTLE CAMEROUN

Previous article

CONSEIL DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Education