Actualité

Journée de l’urbanisme de Douala(JUD), Le rideau est tombé sur la première édition

0

 

Dr Jérémie Solle, le premier adjoint au maire de ville a présidé  à la Salle de fête d’Akwa ce 26 novembre la cérémonie de  clôture après 4 jours de travaux.    

« La ville de Douala a une planification, l’occupation du sol doit se faire d’une certaine manière, les maisons doivent être construites d’une certaine façon…    informer, sensibiliser,  œuvrer   pour  que les populations en soient conscientes aura été l’objectif  visé par cette première édition de la Journée de l’urbanisme de Douala », a indiqué le maire de la ville au cours de son allocution de clôture. Il va revenir  avec insistance  sur cet objectif pour rappeler qu’une bonne frange des résidents  n’en  est pas consciente. Il en veut pour preuve le faible niveau de fréquentation du guichet unique.

Mise en place à la communauté urbaine  depuis plusieurs années,  ce service  offre des facilités   aux usagers dans le cadre de  la délivrance des actes d’urbanisme mais reste encore assez peu sollicité.    Dr  Solle relève également pour le  déplorer que ces actes ne soient pas assez connus des populations malgré leur importance.     Contrairement à l’idée que se fait une  certaine opinion du permis de bâtir par exemple , le maire explique qu’il n’est pas une taxe ou une contrainte supplémentaire, il est un document qui permet entre autres,  de vérifier le plan de votre maison, permet de s’assurer qu’elle est placée au bon endroit, que son implantation ne va pas créer de préjudice chez les voisins.

Révision à la baisse du cout des prestations

«Quand  nous faisons un permis de bâtir, nous avons tout à gagner», note monsieur le maire.  Le savoir est d’autant plus capital que chaque réalisation s’inscrit dans un   plan global  dénommé Plan directeur de la ville  et dans une vision que résume si bien le thème de cette première édition de la JUD : « Douala ville planifiée, réglementée et cadre de vie agréable pour tous.» Cette journée avait pour but d’expliquer tout cela au public, de le rapprocher des services de l’urbanisme.  L’exécutif municipal a mobilisé à cet effet des experts des métiers de la construction, des architectes, des ingénieurs de structure,  de génie civil  etc.

Pendant 4 jours,  ils ont partagé leurs expériences et  échangé avec le public sur les  sujets relatifs à l’occupation du sol et des actes d’urbanisme.  Selon le rapport élaboré à l’issue de ces journées d’échanges, les experts ont fait des recommandations à l’ intention de l’exécutif communal tels : la révision à la baisse du cout des prestations des ordres professionnels impliqués dans le processus de délivrance  des actes d’urbanisme, la promotion  des procédures et acteurs de la chaine de délivrance de ces actes  ainsi que les étude y afférentes,  la nécessité d’adapter  les documents de planification  urbaine  en vigueur aux réalités actuelles et locales,  de mettre sur pied, eu égard à l’hydromorphie du sol de Douala,  des programme d’accompagnement  systématique  pour la viabilisation des  espaces afin de répondre à la pression et réduire l’occupation anarchique.

La première journée de l’urbanisme a été une expérience enrichissante, elle a certainement connu des imperfections comme toute œuvre humaine mais des efforts seront fait pour  que la prochaine soit meilleure a conclu le Docteur Jérémie Solle.

Le défi à relever au quotidien reste de pouvoir construire une ville règlementé tout en gérant au mieux la pression démographique qu’elle subit.

Can 2021 Douala se dote de son plan de circulation routière

Previous article

*PRÉSENTATION DE L’HOPITAL CATHOLIQUE SAINT FRANÇOIS De KRIBI*

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité