Economie

Douala : La CUD contracte un prêt de 3,2 milliards Fcfa auprès d’UBA Cameroon

0

La convention de prêt a été signée vendredi, 4 juin 2021 entre les deux institutions. Ces fonds sont destinés au payement des indemnisations, compensations des personnes et des biens impactés négativement par les travaux du Projet de développement des villes inclusives et résilientes dans la ville de Douala, (PDVIR).

Financé à hauteur de 43 milliards Fcfa par la Banque mondiale, le lancement des travaux de ce Projet de développement des villes inclusives et résilientes dans la métropole économique, (PDVIR), est prévu pour  juillet prochain. Rien ne devrait alors  se mettre en travers du début de ces travaux. Les fonds sont d’ores et déjà disponibles. Notamment les fonds de contrepartie d’un montant de 3,2 milliards Fcfa destinés au payement des indemnisations, compensations des personnes et des biens impactés négativement par les travaux, que sont allés chercher la Communauté urbaine de Douala sur marché financier à travers une convention de prêt avec la United Banc of Africa. La signature de cette convention de prêt par le maire de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè et Jude Anele, l’administrateur directeur général de  Uba Cameroon sa, a eu lieu vendredi, 4 juin 2021 dans la salle des actes Rudolph Tokoto de l’hôtel de ville. Ce financement permettra également de  lever et de  mobiliser les 43 milliards Fcfa apportés par la Banque mondiale au chapitre des investissements dans le projet.

Capital pour l’amélioration du bien-être, l’inclusion sociale des populations des arrondissements de Douala 3ème et 5ème,, le projet concerne tant les travaux d’assainissement destinés à résorber significativement les inondations que nous connaissons lorsque les grandes pluies arrivent et le bitumage des voiries structurantes dans les arrondissements de Douala 3ème et Douala 5ème. Il s’agit notamment de la construction des voiries d’un montant de 14 milliards 53 millions 997 mille 549 Fcfa ; la construction des drains à hauteur de 14 milliards 928 millions 405 mille 86 Fcfa ; la construction d’une station de traitement de boues de vidanges à Ngombè, Douala 5 à hauteur de 8 milliards 586 millions Fcfa entre autres.

Le maire de la ville n’a pas manqué de saluer ce partenariat qui est une grande première a-t-il fait remarqué entre une banque et  une collectivité territoriale décentralisée. «  Par ce montant, ce partenariat est une grande première, vous répondez ainsi à l’appel et à la volonté du chef de l’Etat, pour un approfondissement de la décentralisation en acceptant de mettre en place ce crédit à moyen terme de 3,2 milliards Fcfa au profit de la ville de Douala. Vous allez monsieur le directeur général contribuer à faire le bonheur des populations, spécifiquement dans les arrondissements de Douala 3ème et 5ème, mais plus généralement de toute la ville de Douala. Les ressources résultant de la convention de financement que nous avons signées, combinées aux financements de la Banque Mondiale constituent un modèle de partenariat public-privé et même multilatéral», relève Roger Mbassa Ndinè. De son côté, Jude Anele, l’administrateur directeur général de  Uba Cameroon a souligné l’importance de Douala dans l’économie du Cameroun et a dit toute sa disponibilté à accompagner l’exécutif communautaire. « Nous à Uba, nous sommes heureux d’accompagner la ville de Douala dans sa modernisation, comme l’a dit le maire, il est question de construire des infrastructures comme  des routes, les adductions d’eau etc. Notre vision est d’aider la communauté urbaine à transformer Douala en une grande métropole. Nous allons continuer à supporter le secteur privé, nous allons continuer à supporter la ville de Douala, nous allons continuer à supporter le gouvernement dans ses différents projets», dira-t-il.

Dans les prochaines semaines, l’on assistera une opération similaire, cette fois, avec une institution bancaire différente a annoncé l’édile de la ville. Dans le cadre du budget 2021 en cours d’exécution, le conseil de la communauté a autorisé et inscrit dans le budget, les emprunts pour un montant total de 11 milliards Fcfa destinés au financement des investissements divers.

Tournée économique du Dr MBASSA NDINE.

Previous article

CAN 2021: Le tirage au sort reporté

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Economie