ActualitéEconomie

Tournée économique du Dr MBASSA NDINE.

0

Le maire de la ville fait le point à mi-parcours

Cette tournée économique auprès des entreprises a permis au maire de ville de s’enquérir des besoins et des attentes des entreprises dans la perspective de l’après Covid-19.

C’est un sentiment de satisfaction qui se dégage à l’issue de cette première phase de sa tournée économique du maire de la ville, Dr R oger Mbassa Ndinè qui l’a conduit dans une demi-dizaine d’entreprises, à savoir les Brasseries du Cameroun, Bocom pétroleum S.A, Tractafric Equipement entre autres. Satisfaction aussi bien chez les entreprises visitées que chez l’édile de la ville. C’est du moins ce qui ressort des échanges entre Roger Mbassa Ndinè et la presse hier, mardi 1er  juin 2021.

En effet, ce périple du premier magistrat de la ville, visiblement saluée par les entreprises, a permis à ces dernières d’exprimer leurs besoins et attentes en vue d’être compétitives dans les prochaines semaines. Notamment en ce qui concerne les routes, l’éclairage public, l’assainissement en cette période de pluies. Aussi, ont elles exprimé leur volonté de participer aux grands projets d’investissement de la ville et autres projets d’investissement de proximité tels que des travaux à hautes intensités de main d’œuvre pour le curage des drains et autres caniveaux.

En retour, le maire de la ville, après avoir pris note des doléances de ces opérateurs économiques, a apporté quelques réponses à certaines de leurs préoccupations sur  l’aménagement  de certains carrefours comme le carrefour Ndokoti. À la question de savoir qu’est-ce que la mairie de la ville entend faire dans ce carrefour, par lequel transite  les populations des arrondissements de Douala 5ème et Douala 3ème  et qui préoccupe les opérateurs économiques. Le premier magistrat  de la ville a annoncé construction d’une ligne de transport de masse dédiée aux bus rapides qui ira du carrefour Douane au carrefour Yassa, soit un tronçon de 28 km financé par la Banque mondiale. Les études de réalisation sont en cours a-t-on appris. L’accent a également été mis sur l’accélération du processus d’investissement parce qu’elle représente la clé de la croissance urbaine, la résorption du chômage jeune, insiste Roger Mbassa Ndinè. Cela passe alors par l’accélération de la délivrance des actes d’urbanisme qui demeure un obstacle.

Pour être compétitives, les entreprises ont besoin des routes bitumées pour permettre l’évacuation rapide de leurs produits. Le maire a promis les y accompagner à travers l’aménagement de la voirie et l’électrification de la ville. Aussi entend-il  poursuivre la mise en œuvre du plan directeur de la ville qui s’articule autour de trois axes majeurs : l’amélioration du cadre de vie des populations à travers l’aménagement de la voirie urbaine, l’électrification et le ramassage des ordures ménagers ; l’attractivité et la compétitivité de la ville et la gouvernance.

Douala : La CUD contracte un prêt de 3,2 milliards Fcfa auprès d’UBA Cameroon

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité