Actualité

LE MAIRE DE LA VILLE PROCEDE A L’OUVERTURE SOLENNELLE DE LA, 1ere EDITION DES JOURNEES DE L’URBANISME DE DOUALA

0

Elle  a eu lieu à  la Salle de fête d’Akwa ce 23 novembre sous l’égide du Maire, Dr Roger Mbassa Ndinè, en présence de l’ensemble des composantes socio-institutionnelle de la ville et autres acteurs impliqués dans  les problématiques relatifs à  l’urbanisme.

Métropole gigantesque, cosmopolite, Douala    accueille   de plus en plus, des compatriotes venant de  l’arrière -pays et des étrangers issus  de tous les continents.     Bien qu’elle soit attractive, la ville portuaire reste  néanmoins    le lieu de concentration  des grandes  problématiques de l’urbanisme au Cameroun : désordre urbain, construction anarchique, habitat précaire,   conflits fonciers, occupation illégale du domaine national, construction à risque etc.

Alors que l’exécutif municipal essaye de dérouler le plan  de sa transformation  et de sa modernisation,  l’idée d’une Journée  de l’urbanisme  de Douala arrive à point nommé. L’Edile de la ville, DR Roger Mbassa Ndinè parle de cette journée comme d’une source d’information  où doivent venir  s’abreuver  les populations. Celles-ci  ne sont pas toujours assez outillées pour distinguer ce qu’il  faut faire ou ne pas faire   en matière d’occupation du sol par exemple.

En ce jour  d’ouverture solennelle de la  JUD, les usagers    invités à aller à la rencontre  des  experts à la Salle de fête d’Akwa seront édifiés (jusqu’au 26 novembre)  sur la  procédure en matière de transaction foncière ou  les règles à    observer dans la mise en œuvre  d’un habitat sécurisé.  Car le respect  de ces  règles   assure une  vie  agréable à  tous tandis que les constructions anarchiques  représentent un risque pour soi  et pour le voisinage.  « Nous avons assisté  rien qu’en cette année 2021 à l’effondrement de plusieurs immeubles à Douala, certains ont entrainé des pertes en vies humaines. Ces tristes événements, de l’avis de Roger Mbassa Ndinè sont la preuve  que les gens construisent sans faire attention aux mesures de sécurité.

Promouvoir l’habitat sécurisé

Eu égard aux nombreux manquements  constatés notamment dans la pratique des constructions et les transactions foncières,    La JUD   est donc  l’occasion pour la mairie de ville  d’offrir aux populations la bonne information : sur les risques encourus  par ceux qui bâtissent  dans zones non constructible ;  sur ce qu’il faut   faire lorsqu’on a un  projet de construction  ou à  qui  s’adresser pour obtenir un plan cadastral ou un permis d’implanter.

Les actes d’urbanisme, l’un des sujets phares de cette première édition de la JUD   a fait l’objet d’un édifiant exposé qui aura permis à plus  d’un participant de découvrir l’existence  d’un guichet unique mis  en place   pour faciliter la délivrance de  ces actes qui sont  entre autres le certificat d’urbanisme, l’autorisation de lotir, le permis d’implanter, le permis de construire,    le  permis de démolir. Pour certains, il faut en être munis avant d’engager toutes transaction  et ainsi éviter le gros piège de l’escroquerie foncière.

La journée de l’urbanisme de Douala qui se poursuit  est avant tout un cadre de concertation qui vise à promouvoir les constructions sécurisées et le maire souhaite qu’elle soit une affaire de tous.

Cérémonie de remise des médailles d’honneur du travail – Yaoundé

Previous article

Bien-être : Lavish Shape & Glow Med Spa célèbre la fin d’année avec des réductions de 10%

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité