Actualité

Lutte contre Covid 19 : Les entreprises françaises au Cameroun ne désarment pas

0

Après une première opération de remise de dons à la primature en avril dernier, les entreprises françaises installées au Cameroun continuent d’appuyer les pouvoirs publics et les populations dans la guerre contre Covid 19.

Total Cameroun, Groupe Sabc, Groupe Cfao, Sosucam Solevo, scha, Gcs , ces entreprises réunies au sein des Conseillers du Commerce extérieur de la France (Ccef) et du Cercle d’affaire français au Cameroun (Cafcam) sont toujours là, au front de lutte contre la pandémie du Corona virus en appui aux actions du gouvernement et des populations. A la suite du don de plusieurs hectolitres de solution hydro alcoolique reçu par le Premier Ministre , ce collectif a délégué au courant de mai ses membres à Douala , Yaoundé et Bafoussam où ils ont remis dans 19 formations sanitaires un important don de produits nécessaires pour barrer la voie au Covid 19 dont 1000 litres d’eau de Javel Cafcam et 19 pulvérisateurs.

Ce don est le bienvenu pour le personnel de santé placé en première ligne sur le front de la riposte à la pandémie meurtrière. « Nous travaillons pour doter d’avantage ce personnel d’équipements indispensables indique François Louchelart président des Ccef par ailleurs Dg du groupe Cfao. Nous avons commencé, ajoute-t-il par les solutions hydro-alcooliques (SHA) fait au Cameroun et par les Camerounais et selon les normes de l’organisation mondiale de la santé. Le président du Cafcam, Fayez Sam ne maquera pas de rappeler que le Cercle d’affaire français au Cameroun (Cafcam) a apporté son soutien aux autorités camerounaises dès l’annonce des premiers cas de Covid dans le pays.

Eu égard à l’impact néfaste du coronavirus sur l’économie et les difficultés auxquelles les Etats sont confrontés dans la lutte contre cette pandémie , le Ccef) et le Cafcam ont pris en effet l’initiative d’accompagner le Cameroun en soutenant l’action des pouvoirs publics dans la sensibilisation, la prévention et la prise en charge, en fournissant du matériel médical pour la prévention et des médicaments pour les soins, en témoignant de la sympathie du Ccef et Cafcam aux populations , en contribuant au renforcement du partenariat secteur privé /secteur privé.

Selon le président des Ccef, le don accordé aux structures hospitalières est annonciateur d’une série.

Ecoles françaises du Cameroun : Pas de rentrée ce 1 er Juin

Previous article

Riposte au Covid-19 : Le maire de Douala offre du matériel de protection à cinq lycées de la ville

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité