Actualité

Partenariat : la mairie de Douala offre des bourses d’études aux étudiants de l’IUT de Douala

0

Les prétendants à ces bourses d’études devront présenter des travaux en rapport avec les problèmes que la ville rencontre et de développement urbain.

Chaque année, ils seront une dizaine d’étudiants de cette institution universitaire à bénéficier de ce coup de pousse de la mairie de la ville. Les prétendants devront présenter des travaux en rapport avec les problèmes de développement urbain, a précisé l’édile de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè. Il l’a annoncé le 27 avril 2021 au cours de sa rencontre avec les étudiants et le corps enseignant de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Douala.

« La ville a besoin des hommes et des femmes du monde universitaire qui peuvent par leurs idées, leurs dynamismes lui apporter des idées nouvelles. En retour, nous sommes prêts à renforcer les capacités des étudiants, des enseignants et de toute l’institution. c’est fort de cela que nous avons décidé d’offrir des bourses d’études à une dizaine d’étudiants qui travailleront sur des problématiques en rapport avec le développement urbain», a annoncé Dr Roger Mbassa Ndinè.

«Nous espérons pouvoir trouver dans leurs travaux des solutions aux problèmes concrets que nous rencontrons dans la gestion de la ville. Tel est le type de partenariat que nous souhaitons entretenir à l’avenir avec l’Université et l’IUT en particulier. L’IUT est actif dans beaucoup de domaines, notamment le domaine numérique. Ça peut être le système de gestion des feux de signalisation, le système de collecte des taxes, on peut développer des outils pour cela ; l’IUT peut nous aider à travers des solutions qu’elle développe à asseoir nos capacités de revenus. C’est un peu de cela qu’il s’agit et c’est un partenariat que nous voulons gagnant-gagnant parce que nous entendons renforcer les équipements de l’IUT», a-t-il ajouté.

Cette rencontre était également un moment d’échanges sur les grandes questions qui touchent la ville et la vie nationale en général. L’hôte du jour s’est notamment appesanti sur le système éducatif national et universitaire qui a manqué d’effectuer son basculement au cours des années 80. Ce qui aurait permis de former des apprenants aux un métiers qui sont en adéquation avec le monde professionnel. Pour le maire de Douala, on a continué à former des étudiants qui ont des connaissances livresques et qui finissent sur des motos. Il est donc «important que l’université fasse vite sa mutation vers l’ingénierie et les technologies», suggère le maire.

Générosité

Previous article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité