Actualité

REALISATION DES EQUIPEMENTS DE SPORT ET LOISIR,LE MAIRE DE LA VILLE DE DOUALA ENCORE SUR LE TERRAIN

0

Il est descendu cette fois-ci  sur le chantier de Brazzaville le vendredi 25 fevrier  Il a vu,  échangé avec les techniciens puis obtenu   des informations relatives à l’évolution des travaux, les différentes étapes et a promis de revenir.

« Les  équipements  de sport et loisir de proximité sont   des petits stades multi sport,  des équipements de convivialité, pour les enfants, les femmes……c’est l’agora. Vous y avez aussi de  l’espace d’expression artistique,   le tout logé  en plein cœur des quartiers. Nous sommes venus  voir le début de sa mise en œuvre », explique le maire de Douala, Dr  Roger Mbassa Ndinè  aux  journalistes à l’issue  de  sa descente à Brazzaville, l’un des 9 quartiers qui  vont  abriter  dans les mois  à venir ce type d’ équipement  en cours de réalisation,  ici et ailleurs . Le taux d’exécution à Brazza est satisfaisant et la fin est prévue pour le 7 juillet 2022 a indiqué le maire de Douala en précisant qu’il reviendra voir à quoi ressemble l’ouvrage.

Ces travaux   s’inscrivent dans le cadre de la deuxième phase du projet de Drainage Pluvial de Douala lequel  a déjà permis dans sa première phase  de traiter les points  identifiés en 2006 comme étant les sites les plus sensibles aux inondations. Il a permis la  protection et la sécurisation des emprises de ces drains par des aménagements paysagers et la réalisation de près de 47,1km de voies sur berge   pour faciliter l’entretien des canaux.

Pour un encadrement de proximité

Ces aménagements sont visibles  à Bepanda Gentil, Makèpè Maturité, Sic Cacao, Bepanda Cacao Barry, Ngodi, Brazzaville (Bonanloka), Bonewonda, Bessenguè et Kondi (Cité des Palmiers).   La seconde phase de travaux du projet susmentionné est la mise en œuvre  en ces lieux  du  Programme d’équipement  de sport et loisir de proximité,   des parcs et places de quartiers,   « une offre innovante » au profit des populations riveraines de ces quartiers dit vulnérables. « C’est l’expression même de la politique que nous voulons mener : amener les jeunes y résidant  à s’intéresser au sport, et à avoir des loisirs sains », dit monsieur le maire.

« Je crois, ajoute-t-il,   que nous allons multiplier ce genre d’équipements un peu partout afin d’apporter un encadrement de proximité aux jeunes, aux femmes et à l’ensemble des habitants de ces quartiers qui ne sont pas aussi bien structurés que les autres. Au-delà des loisirs, l’exécutif communal entend,  à travers ces  structures socio-collectives,  réduire aussi   les impacts négatifs des drains aménagés.

A  l’issu de la procédure de passation de marché, la réalisation de cette 2e phase du projet a été    confiée à l’entreprise SOGEA-SATOM pour un montant de 4 410 977 963 FCFA et une durée de 3 mois.  Elle bénéficie évidemment  de l’aide des services techniques de la ville et des conseils de la communauté urbaine représentée par le président de la Commission de la planification.  Les travaux sont contrôlés par le Bureau d’études Louis- Berger.

Pour rappel, le 14 janvier 2014, des fonds ont été rétrocédés à la Communauté Urbaine de Douala en vue de la mise en œuvre du   Drainage Pluvial. Un Projet  de  près de 109 milliards FCFA TTC (166,56 millions d’Euros).

PRESENCE REMARQUABLE DE SONARA A PROMOTE 2022

Previous article

Communiqué de presse prix de l’innovation 2021

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité