Actualité

Régionales 2020 : Le rêve brisé de Ntonè Ntonè Fritz

0

[vc_row][vc_column][vc_column_text] Il n’a pas pu obtenir l’investiture de son parti, éloignant ainsi son ambition à intégrer le conseil régional.

La commission d’investiture du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a été sans pitié pour Fritz Ntonè Ntonè. L’ancien Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala n’a pas été  investi sur la liste des candidats  au conseil régional dans le Littoral. Son dossier avec celui de plusieurs autres postulants aurait été rejeté pour non-conformité.

Un rejet tout de même interrogateur aux yeux de certains au regard du poids politique de l’homme qui, cependant qui ne surprend pas de nombreux observateurs de la scène politique camerounaise.

Selon une certaine source, les causes de la non validation de la candidature de Fritz Ntonè Ntonè viendraient des remous qui ont secoué l’ancien Communauté urbaine de Douala qu’il dirigeait suite au licenciement des 10 délégués du personnel par ce dernier malgré la décision de justice leur donnant gain de cause et lui demandant de les réintégrer à leurs droits. Fritz Ntonè , faisant fi de la décision de justice et à tous les appels à la raison même au sein de son parti politique le Rdpc  pour mettre fin à la crise avait même porté plainte à l’État pour contrer le ministère de travail.

Depuis ce temps, l’ex Délégué s’était mis à dos plusieurs personnes. Pour plusieurs observateurs, cette non validation de viendrait également de cet entêtement et cette insolence dont a affiché Fritz Ntonè vis-à-vis des institutions de la république.

«Il avait, à travers son attitude de suffisancefoulé la république aux pieds», déclaré une personne ayant requis l’anonymat . Ce rejet de la commission d’investiture, d’après cette dernière, ne serait qu’une décision logique . Une mesure qui conforterait le nouveau Maire  de la ville dans sa décision de réhabiliter les ex délégués dans leurs fonctions respectives.

En même temps, brise a le rêve de Fritz  Ntonè de devenir conseiller régional et de prétendre par la suite au poste de président de région.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Prix Pierre Castel : la Sabc célèbre les lauréats

Previous article

Douala: la Cicam délestée d’énergie électrique pour factures impayées

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité