Actualité

Régionales 2020 : Voici les listes des candidats et quelques têtes de proue qui les conduiront

0
Elles ont été publiées le 2 octobre dernier et seront conduites entre autres par des anciens ministres, gouverneurs, chefs d’entreprises, journalistes…

Sur les 106 listes déposées par 16 partis politiques, 65 ont été validées par le conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam). Elles iront à la conquête de 700 places de conseillers régionaux en qualité de représentants des départements. Parmi les partis en lice, il y a le RDPC, le parti majoritaire qui sera présent dans les 58 départements du pays. L’UNDP, le PCRN, l’UPC, l’UDC, le MDR…seront également de la partie.

En revanche, 11 listes présentées par quatre partis politiques et deux candidats non investis ont été rejetés. Côté commandement traditionnel, 111 listes de candidats ont été déposées. La grande majorité des listes validées sera conduite par des chefs de 2eme degré.

Neuf listes présentées par les chefs traditionnels de 1er, 2eme et 3eme degré ont été rejetées. Après la publication des listes le 2 octobre 2020, le code électoral en son article 189 alinéa 2 donne cinq jours pour les contestations et les réclamations des candidats. Soit jusqu’au 7 octobre prochain.

Ces listes seront conduites par des personnalités telles André Siaka, ex-directeur général des Brasseries du Cameroun et candidat à un siège de conseiller régional dans le Koung-Khi (Ouest), l’ex-délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna dans le Mfoundi (Centre), la députée et présidente de l’UDC, Patricia Tomaino Njoya dans le Noun (Ouest).

Mais aussi l’ancien ministre Zacharie Perevet dans le Mayo-Tsanaga (Extrême-Nord), l’ancien gouverneur de région, Samson Ename Ename dans le Dja et Lobo (Sud), l’ancienne journaliste de la Crtv, Anne Marthe Mvoto dans le Haut Nyong (Est), le président du MLDC, Marcel Yondo dans la Sanaga-Maritime (Littoral)…

Voici du reste ci-contre les listes des candidats validées par Elecam

Rentrée scolaire 2020 au Cameroun : mention bien pour la police

Previous article

Education : Le calendrier scolaire 2020-2021 est connu

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité