ActualitéIci Les CitésSanté

Riposte au Covid-19: Le maire de Douala sensibilise dans les chefferies traditionnelles

0

Pendant deux jours, Dr Roger Mbassa Ndine a fait le tour des six cantons Sawa du Wouri, pour interpeller les chefs à intensifier la lutte contre la pandémie auprès de leurs sujets.

Le maire de la ville de Douala ratisse large dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Après les marchés, les points de stationnement des transports en commun et les établissements, Dr Mbassa Ndine est allé auprès des communautés traditionnelles. Du 12 au 13 juin 2020, le maire de la ville qu’accompagnait une forte délégation de la Communauté urbaine de Douala (CUD), a fait le tour des six cantons Sawa du Wouri et rencontré une délégation des chefs d’autres communautés du pays installées à Douala.

De Bonaberi à Akwa, en passant par Deïdo, Japoma, Bali et Bassa, Roger Mbassa Ndine a rencontré les chefs de ces six cantons, avec lesquels il s’est entretenu en langue Douala. Objectif : sensibiliser davantage les populations à une prise de conscience face à la pandémie qui fait des ravages dans la ville. En effet, « l’heure est grave », s’inquiète le maire de Douala, qui indique que la ville est devenue l’épicentre de la pandémie après des mesures d’assouplissement prises par le gouvernement pour redonner de la vigueur à l’économie.

Des mesures mal interprétées par certains compatriotes qui ont cru que le Covid était fini et tombé le masque. Conséquence, les contaminations qui étaient déjà contenues, sont malheureusement reparties à la hausse. A ce jour, le pays a atteint près de 10.000 cas de Covid-19 pour près de 280 morts. Et à croire le maire de la ville, la moitié des contaminés et des victimes sont à Douala. Il faut donc agir urgemment pour stopper cette flambée de contamination communautaire. Et qui mieux que les autorités traditionnelles pour relayer cette sensibilisation auprès des populations ?

En rencontrant les chefs, Roger Mbassa Ndine les considère comme les derniers remparts auxquels il faut s’adresser pour passer le message aux populations visiblement inconscientes et insouciantes de la dangerosité de la pandémie. Dans cette riposte tout azimut, indique le maire de Douala, la CUD a élaboré sa stratégie. Elle consiste à offrir des masques et gels hydroalcooliques aux populations. Les hôpitaux de district de la ville n’ont pas été épargnés. Ils ont reçu des équipements de protection contre la pandémie et des housses mortuaires pour emballer les morts covid. Par ailleurs, la CUD est en cours de fabrication de 100 cercueils pour aider les familles indigentes d’enterrer leurs victimes.

Mais le maire de Douala ne souhaite pas le drame. Il veut plutôt sauver des vies en invitant les chefs à s’impliquer davantage dans cette bataille contre le Covid-19. Aussi, leur a-t-il symboliquement offert des cartons de masques et de gels hydoalcooliques, afin de mener à bien cette sensibilisation. « Le message adressé par le maire de la ville a été entendu et le canton Deïdo est résolument derrière la ville de Douala pour ce combat qui nous concerne tous », a déclaré Sa Majesté Fréderic Ekwalla Essaka, chef du canton Deïdo. Vivement que les populations adhèrent à cette sensibilisation pour freiner la propagation de la pandémie dont le pic, selon le ministre de la santé publique, est prévu ce mois de juin, avant une probable baisse dès juillet prochain. Mais faudrait-il au préalable, préviennent les autorités sanitaires, que les populations soient disciplinées en respectant strictement les mesures barrières.

Covid-19 : les recommandations du  Conseil scientifique

Previous article

Mairie de Douala 4ème : Le budget s’équilibre à 1,8 milliard de FCFA en 2019

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité