Actualité

Santé: 164 milliards de FCFA pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme

0


C’est le montant accordé au cameroun par le Fonds mondial pour la période 2021-2023.

L’annonce a été faite le 30 juin dernier à Yaoundé par le Premier Ministre Joseph Dion Nguté. C’était à l’occasion de la cérémonie de lancement officiel du nouveau mécanisme de financement du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les 164 milliards de FCFA accordés par le Fonds mondial, représentent environ 66% d’augmentation de l’enveloppe qui revient au Cameroun.

Cette dotation qui couvre la période 2021-2023, survient aux lendemains de la 6e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Lyon (France) du 9 au 10 octobre 2019.  Le chef de l’Etat, Paul Biya, qui y avait participé, a annoncé 5 millions de dollars US, soit environ trois 3 milliards de FCFA comme participation du Cameroun à la reconstitution des ressources de ce Fonds au cours de la période 2020-2023.

Joseph Dion Nguté n’a pas manqué d’apprécier à sa juste valeur, l’effort de coopération internationale qui s’observe dans la lutte contre ces trois maladies qui continuent à sévir malgré les efforts des pouvoirs publics. Ces fonds ne seront plus seulement une affaire des institutions et de personnalités. D’après Gabriel Atangana Binegue, président de l’instance du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, il y aura désormais une forte implication des personnes malades dans ce nouveau mécanisme.

« La particularité ici est que, la population est davantage impliquée, donc, il y a une grande partie qui concerne les populations et ici, les activités communautaires menées avec les organisations à base communautaires au sein desquelles se retrouvent les personnes touchées par la maladie. Il y a une plus grande implication. Ce n’est plus simplement une subvention qui passe par la centrale pour aller vers les populations. Les personnes touchées font maintenant partir de la mise en œuvre. Ce sont les acteurs clés de mise en œuvre pour réduire de moitié l’impact négatif de ces maladies », a-t-il expliqué.

Une bonne nouvelle pour les populations habituées à recevoir sans rien connaître, des moustiquaires, quelques comprimés et quelques gadgets. Tout est planifié depuis la centrale et les populations généralement ont l’impression de subir le diktat des décideurs. La pandémie à coronavirus bénéficiera dans les prochains jours de l’appui de ce Fonds mondial. « Il y a une extension de 10 milliards FCFA sur les fonds covid-19. Nous sommes entrain de préparer une nouvelle requête de financement que nous allons soumettre le 16 juillet pour la mobilisation des fonds covid-19 pour la période 2022-2023 à hauteur de 50 milliards FCFA», a assuré Gabriel Atangana Binegue.

 

 

 

Transparence financière: les experts comptables du Cameroun au chevet des communes

Previous article

Prix Pierre Castel 2021: les lauréats récompensés

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité