Actualité

UPAE: les métiers de l’imprimerie au coeur de la deuxième Session Professionnelle

0

“Métiers de l’imprimerie et enjeux de la production locale du manuel scolaire”. Tel a été le thème retenu pour la deuxième Session Professionnelle de l’Université Populaire Afrique Évolution (UPAE). Laquelle a eu lieu jeudi 24 novembre 2022 à l’immeuble Mad situé au quartier Ngodi Akwa (Douala). Un panel d’experts et de professionnels ont échangé avec le public sur les opportunités d’emplois qu’offre le secteur de l’imprimerie. Selon Antoine Djomo, président des imprimeurs, Apollinaire Ngassa le président des libraires et papetiers et Rodrigue Tchokodieu, président de l’UPAE: «500 milliards par an prennent la direction de l’étranger du fait de la production du manuel scolaire. Pourtant le secteur de l’imprimerie représente entre 10 à 20 mille emplois directs et indirects…le Cameroun et l’Afrique peuvent faire mieux que la Turquie, l’Inde, la Chine en matière d’impression du manuel scolaire…»

Au cours de la session modérée par Dr Marcelle Simen, l’on aura appris que les métiers de l’imprimerie peuvent générer entre 10 et 20 mille emplois directs et indirects; il est possible de bien se former en 12 mois, 15 mois en infographie, pré-presse, presse offset, façonnage et finition; on peut gagner entre 250 et 800 mille francs de salaire dans les métiers de l’imprimerie lorsqu’on a de la compétence. 

Et les experts d’ajouter: «dans la chaîne du livre, on distingue l’auteur, l’éditeur, l’imprimeur, le libraire. Même s’il est en bout de chaîne, le libraire joue un rôle essentiel de vente du produit fini, écoute-conseils des clients, recueil des observations…L’imprimeur a le métier le plus difficile dans la chaîne du livre. Le manuel scolaire imprimé à l’étranger et ramené avec exonérations des droits de douane au Cameroun est de mauvaise qualité avec un papier de grade inférieur. Le Cameroun perd près de 500 milliards de francs CFA chaque année pour produire le manuel scolaire à l’étranger. Les imprimeurs nationaux locaux ont la volonté, la compétence pour imprimer sur place au Cameroun le manuel scolaire. Les imprimeurs vont créer une entreprise d’économie mixte pour faire le façonnage et finition des livres de sorte à avoir sur le plan esthétique un produit de classe internationale».

Linda Mbiapa

Cameroun: MAD Academy révolutionne la formation aux métiers de l’imprimerie

Previous article

TRI SELECTIF A L’ ECOLE : LE MAIRE DE LA VILLE DE DOUALA LANCE LA CAMPAGNE AU LYCEE TECHNIQUE DE KOUMASSI

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité