Actualité

USAGE NOCIF DE L’ALCOOL : UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION ET DE PREVENTION LANCEE

0

L’initiative est de la Coalition des Consommateurs Camerounais (CCC). Les contours de cette campagne ont fait l’objet d’une conférence de presse tenue jeudi 5 janvier 2023 à Yaoundé.

En présence des journalistes, des acteurs de protection des droits et intérêts des consommateurs, du coordonnateur de la Plateforme camerounaise du commerce équitable (P2CE), Prince Mpondo, président de la Coalition des Consommateurs Camerounais (CCC) souligne que le problème de la production et de la consommation d’alcool prend des proportions inquiétantes au Cameroun avec des conséquences au plan social, sanitaire, économique et environnemental. «C’est là tout l’intérêt de la campagne que nous lançons avec les médias, avant les activités de sensibilisation de proximité sur le terrain», fait-il savoir.

Via la “Campagne de Sensibilisation  et de Prévention de l’Usage Nocif de l’Alcool”, il est question, poursuit l’interlocuteur, de donner la bonne information aux consommateurs, d’attirer leur attention sur la nécessité  de lire systématiquement les étiquettes des produits, de mettre en accent sur les produits de qualité et d’éviter de tomber dans l’addiction de l’alcool en respectant les doses recommandées par l’Organisation mondiale de la Santé. L’objectif étant d’éviter de s’exposer aux risques des maladies telles que les cancers, les maladies cardio-vasculaires, la cirrhose du foie, altération de la mémoire, etc.

Interpellation

«Nous invitons par ailleurs les consommateurs à dénoncer auprès des autorités compétentes, toute activité illégale de fabrication des boissons. Il y va de la santé de tous et de chacun. Nous entendons également  encourager les industries de fabrication  des spiritueux à se lancer ou à poursuivre résolument dans la démarche qualité afin de préserver la santé des consommateurs et accompagner les gouvernements dans la lutte contre les alcools frelatés», détaille la Coalition des Consommateurs Camerounais. En outre, nous apprenons que l’autre objectif de ladite campagne est de mener un plaidoyer auprès des autorités afin d’accélérer les processus d’assainissement du secteur à travers des réglementations et des normes plus adaptées aux réalités locales, le retrait du marché des produits frelatés ou ceux d’origine douteuse et la multiplication des missions de contrôle des activités des industries de production des spiritueux et autres boissons alcoolisées.

Aux consommateurs, il est demandé de mettre un accent sur  la lecture systématique des étiquettes, le  choix  des produits de qualité et la prévention de l’usage nocif de l’alcool. Par ailleurs, la Coalition des Consommateurs Camerounais et son partenaire de la P2CE, qui suivent de près les questions d’alcool, soutiennent qu’ils travailleront toujours en collaboration avec les autres acteurs en vue de la préservation de la santé, la sécurité et l’environnement des consommateurs.

Linda Mbiapa

 


DOUALA-BONAMOUSSADI : L’ASSASSIN DU JEUNE ERWIN TONDJE S’ECHAPPE ENTRE LES MAINS DE LA POLICE

Previous article

LE MAIRE DE DOUALA PRESENTE SES VOEUX A LA PRESSE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité