Santé

Vaccin contre la Covid

0

Le Cameroun lance sa campagne de vaccination avec le vaccin Sinopharm

Les 200.000 doses de ce vaccin, offertes par la Chine, sont arrivées dimanche 11 avril dernier et les premières opérations de vaccination ont débuté lundi 12 avril à Yaoundé ; elles vont s’étendre dans l’ensemble du pays.

Depuis deux jours, le Cameroun a finalement lancé sa campagne de vaccination contre la covid-19 à base du vaccin Sinopharm. Ce don de la République Populaire de Chine de 200.000 doses est arrivé dans la soirée de dimanche, 11 avril 2021  à l’aéroport international de Nsimalin. Réceptionné par le premier ministre, Chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, qu’accompagnait pour la circonstance le représentant résident de l’Oms au Cameroun, Dr Phanuel Habimana. Cette première acquisition sera progressivement complétée par d’autres dont l’arrivée du prochain est prévue le 17 avril prochain indique la note d’information du ministre de la Santé publique. Exprimant la gratitude du Cameroun au gouvernement Chinois pour cet important don et cet élan de solidarité envers les pays en voie de développement qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir les vaccins, Joseph Dion Nguté a encouragé les populations à se faire vacciner, non sans préciser que la priorité sera accordée aux personnels de santé.

Dès le lendemain, lundi, 12 avril, les premières doses ont commencé à être administrées dans la capitale politique aux personnels soignants et autres volontaires parmi lesquels le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie. L’opération va se poursuivre dans les autres régions du pays où près de 243 sites de vaccinations ont déjà été mis sur pied. Les vaccins seront administrés selon le plan national élaboré à cet effet indique en substance la note d’information du Minsanté. Bien que l’efficacité du vaccin Sinopharm soit de plus en plus remise en cause et jugé peu élevé par rapport à ses concurrents, notamment Pfizer et Moderna, il supplée le vaccin Suedo-Britannique Astrazeneca que s’apprêtait à recevoir le Cameroun le 20 mars dernier, soit 1,7 millions de doses, dans le cadre de l’initiative Covax de l’Oms visant l’accès aux vaccins des pays en voie de développement et dont l’acquisition a depuis lors été mise en veilleuse suite aux effets indésirables constatés chez des personnes ayant reçues ce vaccin en Europe.

Les obsèques du Cardinal Christian Tumi connues

Previous article

Initiative

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Santé