ActualitéIci Les Cités

28e sommet Afrique-France : par ici les maires !

0

Du 04 au 06 juin 2020, la ville de Bordeaux en France, va accueillir le 28e sommet Afrique-France. Organisé sous le thème des villes et territoires durables, ce sommet selon les experts des questions de développements est une aubaine pour les maires du continent notamment du Cameroun.

Dans 70 jours exactement si le calendrier reste inchangé, l’Afrique et la France ont rendez-vous dans la ville de bordeaux à l’occasion du 28e sommet Afrique-France avec pour focus les villes et territoires durables.

Il sera alors question, de parler des territoires et des actions qui ont été menées dans chacune des villes de France et d’Afrique, afin que les villes soient plus vivables pour les citadins.

Au cœur de ce dispositif, se tiendra un salon professionnel et un salon d’exposition appelé la cité des solutions. Des sociétés africaines et françaises, des acteurs locaux vont pouvoir montrer des solutions pour rendre les villes et les territoires de France et d’Afrique plus durables.

Pendant trois jours, les chefs d’Etat, avec leurs délégations, les gouverneurs, les maires, porteurs de projets, société civile, institutions et tous les chefs d’agences d’urbanisme pourront trouver ici des solutions pour leurs villes et villages.

Sont attendus à ce sommet, les porteurs de solutions communautaires de la société civile, les starturpeurs, les entrepreneurs, les PME, les entreprises de taille intermédiaire (ETI, entre 250 et 4999 salariés), les grands groupes, des industriels, des banques privées et publiques, les bailleurs de fonds et les fondations. Ainsi dans une même arène, on retrouvera des industriels porteurs de solutions et des financeurs qui vont ensemble créer et imaginer, les villes et territoires de demain. De quoi intéresser les maires du continent.

Opportunités pour les maires

Selon l’économiste africain, Jean Marie Biada, expert certifié ONUDI en diagnostic et mise à niveau des entreprises, cette rencontre de haut niveau est une opportunité sans pareil pour l’exécutif des collectivités territoriales décentralisées.

« Les maires pourront par exemple bénéficier dans le cadre de la coopération territoriale décentralisée des financements à l’international à taux bonifié. Précisons que les financements dédiés au développement ont un taux d’intérêt qui varie entre 0 et 1%. C’est-à-dire très bénéfique. Donc, ce serait une erreur pour un maire de ne pas participer à cet évènement ». souligne le consultant international, directeur du cabinet New Generation Firm (NGF).

Par ailleurs précise-t-il, « les maires qui feront le déplacement de Bordeaux pourront se nourrir des belles expériences en matière de développement durable. D’une part, Ils pourraient par exemples découvrir de nouvelles façons de dresser un plan communal de développement  (PCD). D’autre part, ils pourraient rentrer en contact avec des experts qui ont des outils de matérialisation de ce PCD. Ce sommet pourrait aussi être le lieu pour les exécutifs communaux, de faire du networking.

Notez que quinze mille acteurs de développement et vingt-cinq mille participants sont attendus à ce 28e sommet Afrique-France, qui se tiendra du 04 au 06 juin à Bordeaux, si le covid-19, ne grippe pas le calendrier.

Elthon Djeutcha

Nécrologie : Manu Dibango, le saxophoniste de légende tire sa révérence

Previous article

Covid19 : les cybercriminels infestent la toile

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité