Actualité

Affaire d’injures au président de la République

0

 

Un an de prison ferme pour le jeune Ytembe Bonda et ses coaccusés

Le tribunal de Mbanga a condamné trois jeunes gens pour avoir tenu des propos injurieux à l’égard du Président Biya et des ministres.

 

Ytembe Bonda, Wameni André Boris et Kameni Wouwe Flavy ont été condamnés ce 17 juin 2021, par le Tribunal de Première Instance de Mbanga (Littoral) à un an d’emprisonnement ferme, assorti d’une amende de 500 000 FCFA. Les trois jeunes gens ont été reconnus coupables d’outrage au Président de la République et aux membres de corps constitués nationaux. Ils séjournent à la prison de Mbanga depuis le 12 juin, quelques jours après leur arrestation par des forces de sécurité, suite à des injures prononcées à l’encontre de Paul Biya et des ministres dans une vidéo devenue  virale sur la toile.

Le  collectif d’avocats, sous la conduite de son représentant constitué pour à leur défense a jugé ce procès expéditif, non sans exprimer indignation. « On aurait pu faire l’économie d’un tel procès», ont-ils déclaré. Avant d’ajouter «C’est vrai que personne n’approuve les déclarations faites, mais on aurait pu prendre ça comme un coup de gueule. C’est parce qu’ils sont mal dans leurs chairs par rapport à ce qu’ils vivent. Ytembe qui figure sur la vidéo en question vous dit que sa mère est à l’hôpital, il ne peut pas lui assurer le moindre soin avec son salaire d’environ 38.000 FCFA. Il ne peut pas avoir une vie. Même pour aller au boulot, il ne mange pas un seul beignet, il ne prend pas le petit déjeuner. Il vit aujourd’hui de ce qu’il a travaillé hier. Il n’a pas une vie. C’est dans cet état qu’il a appris qu’on aurait volé 180 milliards de FCFA.

Des enquêtes que j’ai menées, j’ai constaté qu’ils n’ont pas un passé criminel. Donc ce sont des honnêtes citoyens qui en ont eu ras-le-bol. Je crois que tout le monde a été indigné d’apprendre que l’argent qui a été prêté par les organisations internationales et qui sera remboursé par les générations futures, aurait été détourné massivement par ceux qui sont nos dirigeants», a déclaré Me Fabien Kengne au terme du procès et a annoncé de faire appel de ce verdit.

 

Can Total Energie Cameroun

Previous article

Engorgement du Rond-point Deïdo

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité