Actualité

Engorgement du Rond-point Deïdo

0

 

Les taximen au banc des accusés

En dépit de l’aire de stationnement à eux destinée, ces derniers continuent de décharger leurs passagers en dehors de ce point de déchargement, flouant ainsi au pied la décision du maire de la ville les invitant à rejoindre cette aire de stationnement.

« Je suis stationné ici depuis plus d’une heure, je n’ai pas encore eu de passager, vous pouvez imaginer combien c’est difficile. J’espère que dans les prochaines heures, ça ira mieux » confie un conducteur de mototaxi rencontré lundi, 21 juin au  point stationnement du rond-point Déïdo visiblement désert. La faute selon cet usager aux taximen qui continuent de décharger leurs passagers loin de cette aire de stationnement à eux destinée. « Il est question que tous les taxis venant de Bonabéri déchargent leurs passagers ici. Mais si, ils continuent de les décharger comme c’est le cas en route, il sera difficile pour nous, conducteurs de motos d’avoir des clients», se plaint notre interlocuteur. Avant de solliciter l’intervention de la police municipale. « Nous pensons que les agents de la police municipale doivent être déployés pour orienter les taximen dans cette aire de stationnement. Parce que s’ils ne le font pas, il sera difficile pour nous de travailler comme je l’ai dit précédemment. Si ils sont là, ils enverront les taxis décharger leurs passagers vers nous et nous repartirons avec des clients ». « Il va falloir que la Cud soit présente sur le terrain tous les jours pour contraindre ces taximen à décharger leurs clients au point de stationnement. En ce moment, nous les conducteurs de motos, nous allons les porter pour les conduire à leurs multiples destinations. Mais si, les taximen ne veulent pas décharger leurs passagers ici, afin que nous puissions travailler, ça ne sert à rien», renchérit cet autre conducteur de moto

le dr Roger Njitchoua deuxieme adjoint au maire de la ville face aux taximens et motos taximens.

Deux semaines après le communiqué du maire de la ville,  invitant les taxis et mototaxis à rejoindre l’aire de stationnement à eux aménagée, ce n’est pas encore l’affluence dans cet espace. Elle attend désespérément ses hôtes. En effet, la décision de l’édile de la ville peine à se matérialiser sur le terrain. Qui pourtant semble favorablement accueillie par  des usagers qui souhaitent sans doute voir ce point névralgique de la ville être désengorger. « Nous voulons bien respecter les décisions prises par le nouveau maire de la ville. Vous savez, pour un début, ce ne sera pas facile. Lorsqu’une opération comme celle-ci est lancée pour la première fois, c’est souvent très difficile qu’elle prenne», croit savoir cet autre  conducteur de moto. Bref, il va falloir faire preuve de patience.

Affaire d’injures au président de la République

Previous article

11ème Journée internationale des veuves

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité