Actualité

CAD II : LES GRANDS CHANTIERS DE 2023

0

Mercredi 7 décembre 2022 s’est tenue la session ordinaire du conseil municipal consacrée à l’évaluation de l’exécution du budget de l’exercice 2022 rendu au 3ème trimestre et au débat d’orientation budgétaire pour l’exercice 2023. 

Le représentant du préfet du Wouri, les autorités locales et administratives de l’arrondissement de Douala 2ème, les conseillers municipaux et autres invités ont joyeusement pris part au débat d’orientation budgétaire de l’exercice 2023. Celle-ci qui, selon le maire de Douala II, Me Denise Fampou «est une nouveauté dans notre commune depuis sa création. Elle répond à notre souci de modernisation de la gestion de notre commune qui nous a motivé d’implémenter le budget programme dès l’exercice 2023. Notre démarche répond à l’impératif d’arrimer notre commune aux nouvelles orientations du Gouvernement en matière de préparation et d’élaboration des budgets. Elle s’appuie sur la réglementation en vigueur qui vous a été citée in extenso dans notre rapport sur la situation et les perspectives économiques et sociales de notre Commune; document présentant le cliché succinct et prospectif de notre municipalité. Il y a lieu de relever que ces recommandations gouvernementales s’adossent sur la Stratégie Nationale de Développement à l’Horizon 2030 en abrégée SND-30 elle-même en adéquation avec les directives des institutions financières internationales».

Focus sur le Plan Communal de Développement

Il se dit que les actions et programmes de l’exécutif communal de Douala II, quelque soit leur objet, leur destination se regroupent à travers quatre programmes techniques de développement. Notamment: améliorer le taux d’accès aux infrastructures de base dans les secteurs de production des biens et services d’ici 2025; Améliorer le taux d’accès aux services sociaux de base dans les secteurs de l’eau, de l’éducation, de la santé et de l’habitat d’ici 2025; Renforcer la protection de l’environnement et la biodiversité dans la Commune de Douala 2e d’ici 2025; Promouvoir la Gouvernance locale. Cette démarche a imposé un préalable à savoir doter ladite municipalité d’un plan communal de développement (Pcd). «Aussi nous avons sollicité et obtenu en 2022 le financement du PNDP à travers l’organisme d’Appui local RADA, mandaté pour conduire ce processus. La réalisation de cette opération a consisté à collecter les données dans le cadre du diagnostic participatif niveau quartier (DPNQ) auprès des populations, les analyser, les traiter et enfin de les classifier par ordre de priorité, par secteur et par typologie. Plus précisément, cette phase a consisté à analyser la structure et le fonctionnement global du village ou du quartier dans tous ses aspects (physique, social, économique, historique et culturel)», fait savoir le maire.

L’opération en question, dit-elle, a abouti à une banque de données sur les problèmes et les besoins prioritaires du village/quartier, les potentialités et les contraintes. Par ailleurs, les descentes de consultation, note l’interlocutrice, ont permis d’avoir une meilleure visibilité à la planification et à la mise en œuvre des actions de développement. De manière globale, cette consultation permettra de doter la commune d’une vision de développement élaborée à l’issue d’un processus participatif. Le Pcd, une fois approuvé, sans être immuable, servira de tableau de bord et de boussole pour toutes les actions afin d’améliorer la qualité des dépenses et la pertinence des projets condition sine qua none du développement durable de la commune en question.

Linda Mbiapa

 


CAMEROUN:UN FONDS DE GUARANTIE DE 200 MILLIARDS POUR ACCOMPAGNER LES PME

Previous article

MAIRIE DE DOUALA II : EMBELLIE AU NIVEAU DE LA MOBILISATION DES RECETTES

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité