ActualitéIci Les Cités

Concours « villes propres » : Douala IV distribue du matériel d’hygiène et salubrité

0

Du matériel d’hygiène et salubrité a été distribué lors d’une cérémonie de remise des dons aux populations de la commune d’arrondissement de Douala VI, le 20 août dernier à l’esplanade de la Mairie.

Seaux de peinture, râteaux, machettes, pelles et brouettes ont été distribués aux populations de la commune de Douala IV, dans le cadre du concours « ville propre », une compétition lancée par le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (Minhdu), en prélude à la journée mondiale de l’habitat qui se célèbrera en octobre prochain.

 

Acheté sur fonds propres de la Mairie, ce matériel a été distribué aux populations afin de garantir la compétitivité de la commune. « Cette action est l’un des résultats des nombreuses politiques managériales mises en place par le Maire. Nous avons pris l’engagement de faire de Douala IV la commune la plus propre dès le début de notre mandat », indique Ibrahim Fakwe, troisième adjoint au maire et par ailleurs aux commandes de la campagne. Un matériel qui selon le Dr Hervé Moby Mpah, maire de la commune, contribuera grandement à la lutte contre les inondations qui frappent la ville depuis peu, notamment en facilitant le curage des drains de caniveaux.

Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune dans son édition du 24 août dernier, rapporte que dans le cadre de l’assainissement dans cette commune, neuf secteurs par commission de pilotage ont été déterminés, avec à leur tête les chefs traditionnels, qui ont chacun reçu un lot de matériel d’assainissement.

« Nous devons curer les rigoles devant nos concessions pour faciliter l’écoulement des eaux, nous devons désherber et balayer nos cours pour accompagner cette opération », exhortait Issa Daouda sous-préfet de l’arrondissement qui en appelait à la responsabilité de tous. Ainsi, plus qu’un concours, cette opération vise à assainir les communes et permettre aux uns et aux autres d’adopter des comportements responsables vis-à-vis de l’environnement.

Effondrement de la route : le Maire de la ville de Douala prescrit des itinéraires sécurisés

Previous article

Etat civil : au moins 1250 actes de naissance à produire fin 2020 à Douala 3

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité