Actualité

CUD et Opérateurs de transports par poids lourds : Réduction des bouchons et des accidents au cœur de la 2e session de concertation

0

La   séance de travail   a lieu à l’Hôtel de ville de Douala le 14 décembre 2022. Elle est Présidée par le maire de la ville Dr Roger  Mbassa Ndinè, et consacrée comme la  précédente session à la réflexion   pour la mise en place d’une  régulation de la circulation des poids lourds   dans le périmètre urbain.

 Elle a réuni  aux côtés du préfet du département du Wouri  et du maire de Douala, les conducteurs ou propriétaires de grumiers, les acteurs du secteur de la logistique urbaine dont  le Port autonome de Douala etc.  La réflexion sur l’amélioration de la circulation des poids lourds  dans la ville Commence en avril dernier à l’occasion du lancement de la première session  du  « Cadre de concertation  entre la Cud et les opérateurs du transport  par poids lourds ». Un espace d’échange dont la création par le maire de la ville a été motivée par les bouchons et les accidents  qui perturbent régulièrement la circulation dans la ville et sème la détresse dans les familles. 

Les statistiques indiquent 5321 cas  d’accident au cours de l’année 2021, révèle le maire. Il s’agit dit  Benjamin Mboutou,  le préfet du Département du Wouri, « des   accidents malheureux  que nous déplorons du fait de ces gros porteurs, à des heures qu’ils  pourraient être évités ».   Pour  que s’améliore  la situation,  des mesures qui ont été prises par le passé ont connu quelques résistances d’où l’adoption  cette fois-ci par le maire de Douala d’une approche participative. Ainsi,  les décisions à prendre,  fruit de la concertation entre les acteurs,  doivent être respectées par tous les parties prenantes.

Circuler aisément    en ayant le moins d’accidents possibles

 La première session  qui a enregistré  plus d’une centaine de participations notamment chez les conducteurs de gros porteurs a permis de poser le diagnostic concernant la circulation des poids lourds dans le périmètre urbain,  d’évaluer les statistiques  des accidents où ils sont impliqués, de rappeler  le cadre réglementaire en matière de transport dans la ville de Douala et  enfin dans le cadre des travaux de groupes  par axes thématiques,  d’identifier les pistes de solutions afférentes aux enjeux de logistiques urbaines dans la ville. Le rapport issu  des  travaux de groupes   a été   le  support de cette  deuxième session de travail laquelle a mis  en exergue le plan  de circulation adopté lors des travaux de groupe.

Dans son allocution,  Dr Mbassa Ndinè   a rappelé à plusieurs reprises les défis à relever : pouvoir circuler aisément dans la ville de Douala  en ayant le moins d’accidents possibles et grâce à l’implication de tous les partis.  Le maire  a souhaité que cette deuxième session de concertation  aboutisse à des résultats opérationnels concrets  Le préfet du Wouri a invité les  conducteurs des poids lourds  à s’approprier  les résolutions qui ont été prises lors de la première réunion et celle  devant être implémentées à cette deuxième session.

L’un des acteurs clé de cette concertation le port autonome de Douala qui a commencé la réflexion sur la problématique de la circulation  depuis un moment, l’espace de stationnement  constitue aussi   une piste de solution :   « entre Missolè et le Pont sur la Dibamba, le Pad a déjà réservé environ 200 ha de terrain….. A l’intérieur du Pad, nous avons réservé une vingtaine d’hectares  ce qui nous  permettra  de recevoir pendant la nuit  tous les camions qui seront appelés à charger et à décharger….», affirme  Charles Michaut, Moukoko Njoh, le représentant du Pad à l’Hotel de ville.

INSECURITE A DOUALA LE GOUVERNEUR DE LA REGION FRAPPE DU POING SUR LA TABLE

Previous article

DOUAL LE QUARTIER NEW-BELL CELEBRE LA 4eme EDITION DU « REVEILLON POUR TOUS « .

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité