Actualité

Distinction : Lilian Thuram, fait citoyen d’honneur de la ville de Douala

0

L’ex-footballeur français a par ailleurs été élevé au rang de notable d’honneur du Ngondo le 21 janvier 2021 à Douala.

Lilian Thuram est désormais notable d’honneur du Ngondo et citoyen d’honneur de la ville de Douala. L’ancien footballeur français de 49 ans a été honoré le 21 janvier 2021 par ses hôtes. La cérémonie riche en sons et couleurs, s’est déroulée à la Maison de la culture Sawa. Après un passage dans la case secrète où il a initié et reçu ses attributs de notable, Lilian Thuram en est ressorti avec le pagne du Ngondo noué à ses hanches, bonnet vissé à la tête tenant  une pagaie.

« Le Ngondo, assemblée traditionnelle du peuple Sawa a adoubé l’ex-footballeur, devenu écrivain  dont les ouvrages valorisent l’homme et la race noire », a justifié Pamphile Nyobe, secrétaire général du Ngondo. A la suite du Ngondo, le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, a à son tour élevé Lilian Thuram au rang de citoyen d’honneur de la ville et fait de lui un ambassadeur de la ville auprès de l’Unesco.

Très ému, le natif de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), champion du monde de football en 1998 et d’Europe en 2000, s’est dit honoré. « Vous ne pouvez pas imaginer ce que vous venez d’accomplir pour moi. C’est une marque de reconnaissance immense et je mesure le poids de cette charge. Je puis vous assurer que je ne vous décevrai jamais. Je serai de retour à Douala très bientôt », a-t-il promis.

En séjour au Cameroun, Lilian Thuram, parraine les « Ateliers Mwinda », articulation principale de la Quinzaine du film lycéen organisée du 18 au 23 janvier à Yaoundé et à Douala. Un concept qui met en lumière la créativité, le sens de la narration des étudiants et lycéens du Cameroun. « En fécondant leur imaginaire, Ateliers Mwinda entend leur donner les clés pour raconter à travers leur propre regard l’histoire de leur pays, de l’Afrique, du monde », a précisé l’auteur de « Mes étoiles noires- De Lucy à Barack Obama », livre dédicacé et au centre de causeries et débats jusqu’au 24 janvier 2021 à Douala.

Douala: La CUD veut réguler le transport par mototaxis d’ici 2025

Previous article

Paix et Sécurité: la Société civile évalue le premier Plan d’Action National pour la résolution des conflits à travers la résolution 1325 de l’ONU

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité