Actualité

Douala La C.u.d réalise plus 2 milliards d’excédents budgétaires

0

Selon le président du Conseil de communauté, Dr Roger Mbassa Ndinè, cette performance budgétaire, presqu’inédite, est le résultat de la discipline et de la transparence instaurée dans la gestion financière la Communauté urbaine de Douala.

Consacrée à l’examen et l’adoption du compte administratif de l’exercice clos au 31 décembre 2020, la Communauté urbaine de Douala a ténu mercredi, 31 mars 2021 sa première session ordinaire du Conseil de communauté  du premier trimestre 2021. Après de longues heures de travaux, le compte administratif  clos au 31 décembre a été validé et adopté à la satisfaction de l’organe délibérant et du représentant de l’Etat, le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, pour la qualité de l’exécution du budget dont le taux d’exécution se situe à 98%. Après la prise en compte des recettes et des dépenses, il a dégagé un excédent de 2 milliards 135 millions 786 mille 799 Fcfa. Une performance qui s’assimile à une véritable prouesse au regard du contexte économique marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. D’ailleurs, l’on se souvient que le budget examiné à cette session avait été revu à la baisse du fait de cette pandémie, passant ainsi de 57 milliards 583 millions 921 mille 041 Fcfa à 46 milliards 496 millions 470 mille 653 Fcfa. Selon le maire de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè, président du Conseil de communauté, cet excédent est le résultat de la discipline et de la transparence instaurée dans la gestion financière. « Nous avons réalisé cet excédent budgétaire parce que, le nouvel exécutif a décidé d’instaurer une certaine discipline et une transparence dans la gestion financière de la communauté», argue-t-il. Aussi, justifie-t-il la réduction du budget en début d’exercice, qui avait « pour but principal d’avoir un budget réaliste, qui montre nos réelles capacités aussi bien en recettes qu’en absorption des dépenses».

Ainsi, après examen de l’organe délibérant, ce compte a fait ressortir des recettes d’un montant de 44 milliards 108 millions 827 mille 288 Fcfa contre 43 milliards 706 millions 629 mille 281 Fcfa des dépenses. Le taux de recouvrement des recettes connait une nette augmentation par rapport aux exercices antérieurs. Plus 41 milliards ont été recouvrés au cours de l’exercice 2020, soit de 31 milliards au titre des recettes fiscales ; ce qui fait une augmentation de 29,11%  en valeur relative par rapport à l’exercice 2019. Au titre de ses recettes propres, sur les 3 milliards projetés, la C.u.d a recouvré 2 milliards 896 millions, soit un taux de recouvrement de 83% contre 81% en 2019. Les dépenses de fonctionnement quant à elles ont connu une diminution sensible de 286 millions. Elles sont passées de 12 milliards 900 millions à 12 milliards 614 millions.

Ainsi, tout en félicitant la convocation à bonne date de ce conseil, signe de l’attachement de l’exécutif aux principes de bonne gouvernance, le préfet du Wouri a félicité les grands conseillers pour le sérieux des travaux et la nouvelle dynamique qui est en train d’être instaurée. « Le conseil n’est pas une assemblée où on vient écouter», a –t-il dit. Aussi, a-t-il apprécié la qualité « des travaux entrepris pour l’amélioration de la voirie urbaine, l’éclairage public, les feux de signalisation dans la ville. Lesquelles  réalisations ont largement contribué au succès du Chan Total Cameroun 2020», s’est –il réjoui.

AFFAIRE SMID

Previous article

Affaire SMID : Le Conseil de communauté enjoint le Maire de défendre les intérêts de la ville

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité