ActualitéIci Les Cités

Douala : la mairie de la ville déguerpit à Logbessou

0

Plusieurs maisons érigées en zone marécageuse ont été détruites le 4 septembre 2020.Douala : la mairie de la ville déguerpit à Logbessou

Près de 200 familles dorment à belle étoile depuis vendredi dernier. C’est à la suite de la destruction de leurs logements situés à Vallée Logbessou dans l’arrondissement de Douala 5eme. Les habitants de cette zone inconstructible avaient pourtant été sommés plusieurs fois par la Communauté urbaine de Douala (CUD). Mais c’est à l’arrivée du bulldozer la municipalité qu’ils ont été contraints de quitter leurs habitations la mort dans l’âme.

 

« J’habite ici depuis 12 ans et on veut me détruire pour que j’aille où? », s’interroge désespérément un habitant de la zone qui fustige l’opération de la CUD. Pourtant, « cette opération chirurgicale vise à sécuriser ces populations qui risquent d’être englouties par un éboulement si rien n’est fait », justifie le colonel retraité Michel Deumaga, directeur de la police municipale. L’opération, explique M. Arnold Mouangue, chef de la division de la communication et des Relations publiques de la CUD , s’inscrit dans le cadre de la préservation des vies humaines. « Nous préférons vous voir dans la rue que d’être engloutis », a-t-il poursuivi.

 

Ces casses qui vont se poursuivre dans les cinq arrondissements de Douala où des habitations sont construites dans des zones à risques, s’inscrit dans le cadre de la politique d’assainissement de la ville. Elles sont engagées par Dr Roger Mbassa Ndine, qui entend faire de Douala, une ville moderne, construite dans les normes.

Santé : La couverture santé universelle au Cameroun imminente

Previous article

Elections régionales : Le Président de la République convoque les collèges électoraux

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité