ActualitéSanté

Santé : La couverture santé universelle au Cameroun imminente

0

Un contrat de partenariat public-privé a été signé le 27 août dernier entre les gouvernements camerounais et coréen, à l’effet implémenter la Couverture Santé Universelle au Cameroun (CSU).

« L’implémentation d’un système de couverture santé universelle au Cameroun et la réalisation de toutes les opérations commerciales et financières y afférentes, la collecte des contributions sociales du secteur informel, la mise en commun des fonds dédiés à la gestion de la couverture santé universelle, le conventionnement des formations sanitaires publiques et privées, le contrôle médical et le paiement des factures des prestataires agréés, ainsi que le suivi-évaluation des prestataires de soins et services de santé », a-t-il été précisé à cette occasion. Le partenariat a ainsi été signé avec la société Santé Universelle Cameroun SA (Sucam SA).

« Historique ! Sous l’œil vigilant du PM/CG, et en présence des ME/MINJUSTICE, MINFI, MINEPAT, MINTSS, MINAS et de la partie coréenne, j’ai procédé ce jour au nom du gouvernement, à la signature du contrat de partenariat relatif à la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle », a indiqué dans un tweet Manaouda Malachie, Ministre camerounais de la Santé.

En décembre 2017 lors de l’initiative, l’on estimait à 1.300 milliards de francs CFA le montant nécessaire à la mise en place d’une CSU. C’est ce qu’avait révélé le ministre de la santé de l’époque, indiquant que le système prendra en charge les soins de base et près de 185 interventions et 101 sous interventions. L’objectif bientôt atteint vise à améliorer le système de santé au Cameroun. « Nous allons poursuivre nos efforts, afin de faire bénéficier à nos populations des soins de  santé  de  qualité  et  accessibles  à  tous.  C’est dans  cette  optique  que  j’ai  donné  au Gouvernement  l’instruction  de  parachever  les  réflexions  relatives  à  la  mise  en  place progressive  de  la  Couverture  Santé  Universelle », avait indiqué le chef de l’Etat le 31 décembre de cette année-là.

Si pour mobiliser cette enveloppe le Cameroun devra compter sur ses partenaires institutionnels et financiers, il devra aussi compter sur l’ensemble de la population qui sera aussi mise à contribution. « Les coûts ne sont pas seulement à la charge des malades, mais sont supportés par l’ensemble de la population et de l’Etat du Cameroun. Ceci par le biais du pré-paiement et de la mise en commun des risques », avait précisé André Mama Fouda.

Néanmoins, une préoccupation demeure pour l’homme de la rue qui se demande si cette amélioration du système de santé profitera effectivement à tous. « On espère seulement que ça ne va pas juste concerner les fonctionnaires et autres agents publics, mais l’ensemble des camerounais », souhaite Martin, commerçant. Mais l’apport de tous dans la réalisation de ce projet est de nature à préciser la volonté du gouvernement de prendre en compte toutes les couches de la population, en particulier les plus vulnérables.

CAMEROUN : Découverte de deux passagers clandestins dans un avion à Douala

Previous article

Douala : la mairie de la ville déguerpit à Logbessou

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité