communiqué presse

DOUALA,LA SMID AU BORD DE LA FAILLITE.

0

D’après une note d’information de l’administrateur provisoire, François Maurice Njoh adressée aux actionnaires, l’ensemble des quatre milliards levés lors de sa constitution ont entièrement été dépensé.

Désigné le 12 février 2021 ; par ordonnance 68/HH du tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, François Maurice Njoh, l’administrateur provisoire de la Société métropolitaine et d’investissement de Douala, (Smid) avait pour mission de convoquer une Assemblée générale ordinaire devant statuer sur les comptes des exercices clos écoulés ; procéder à la nomination d’un nouveau président de conseil  d’administration, le renouvellement du mandat des administrateurs et le cas échéant leur remplacement, faire un audit exhaustif des comptes de la société sur la période allant du 17 août 2019 au 31 décembre 2020. Dix mois après sa prise de fonction, le constat fait de ce qu’aucune de ces tâches n’ont été réalisées. La faute à la crise au sein de cette société qui a paralysé son fonctionnement depuis sa mise sous administration provisoire, justifie l’administrateur provisoire  dans une note d’information adressée aux actionnaires. Et  dans laquelle il résume les obstacles à l’exécution de sa mission.

Notamment la notification le 15 février 2021, trois jours après sa désignation d’une requête aux fins de défense à exécution introduite à la Cour d’appel du Littoral par les anciens dirigeants ; l’impossibilité d’accéder aux comptes de la société logés à Ecobank. Avant que ladite banque n’accède le 15 septembre 2021 aux demandes de l’administration provisoire d’avoir accès aux livres du compte. Ce qui a permis de découvrir  les transactions effectués pendant la procédure judiciaire.

La situation financière de la Smid est loin d’être viable. L’ensemble des quatre milliards levés lors de la constitution de la Smid ont entièrement été dépensé révèle-t-il. Sans que les ouvrages financés par ces fonds et dont les contrats ont déjà été signés avec les maîtres d’œuvres soient visibles. Le montant global des soldes de compte au 31 août 2021 s’élève à 26 millions 152 mille 722 Fcfa. François Maurice Njoh annonce dans les prochains jours, une mission d’audit exhaustive et de commissariat aux comptes afin de révéler la nature des dépenses faites par les gestionnaires au cours de leurs mandats. À l’issue de cette mission, sera  organisée l’Assemblée générale ordinaire prévue en janvier prochain pour la présentation des états financiers au titre des deux  exercices clos respectivement au 31 décembre 2019 et 31 décembre 2020.

 

 

COCODEBO ACT 1

Previous article

7 MILLIARDS POUR LEVER LE MOT D’ORDRE DE GREVE A HYSACAM.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *