ActualitéIci Les Cités

Elections régionales : toutes manifestations interdites dans certaines régions du Cameroun

0

Les gouverneurs des régions du Centre, du Littoral et de l’Ouest ont pris des décisions en fin de semaine dernière, en vue d’interdire toutes manifestations publiques dans leurs unités de commandement.

Ces décisions font clairement suite aux appels à manifestations lancés par certains partis de l’opposition dans le cadre de la tenue des élections régionales. Il s’agit notamment du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et Cameroon People’s Party (CPP) qui s’insurgent contre celles-ci en estimant que certains préalables doivent d’abord être posés, à savoir une réforme consensuelle du code électoral et la fin des conflits dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO).

Pourtant, l’impact de la tenue de ces élections serait de nature à atténuer la guerre dans ces régions, avec notamment la finalisation de la mise en place du statut spécial promis par le Grand Dialogue National (GDN). Les gouverneurs de ces trois régions n’entendent ainsi pas laisser perturber les toutes premières élections régionales du Cameroun qui se tiendront le 6 décembre prochain.

Dans la même lancée, ils ont également reçu l’ordre du Ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, de mettre en place « un système de surveillance » de tous les militants et sympathisants des partis politiques rebelles d’une part, et de mettre aux arrêts ceux ayant lancé « les mots d’ordre de manifestations par écrit, sur plateaux ou antenne TV et radio, ou par voie de réseaux sociaux » d’autre part. Les contrevenants s’exposeront ainsi aux sanctions prévues par les dispositions de l’article 231 du code pénal réprimant les manifestations à caractère politique.

Malgré ces mouvements, les partis politiques concernés n’en démordent pas. Ils maintiennent le mot d’ordre de manifestation et comptent tout de même braver l’autorité administrative le 22 septembre prochain.

La ville de Yaoundé lutte contre les constructions anarchiques

Previous article

CAMEROUN-CUD: Lothe Consulting Assurances désormais courtier en assurances de la Mairie de la ville de Douala

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité