Actualité

État civil: des enfants réfugiés sans actes de naissance recensés à Douala 3

0

L’initiative a été menée le 3 décembre dernier par Women’s Peace Initiatives en partenariat avec le HCR et Plan International.

L’enrôlement s’est déroulé à l’esplanade de la mairie de Douala 3. Le 3 décembre dernier, des dizaines d’enfants réfugiés sans actes de naissance y ont été recensés. L’opération a été initiée par Women’s Peace Initiatives (WPI) en partenariat avec le bureau du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) de Douala et Plan International.

Elle rentre dans le cadre de la mise en œuvre  du projet « Contribution au renforcement de la gouvernance locale par la réhabilitation de l’état civil à travers l’information, la sensibilisation et l’accompagnement des citoyens aux formalités et obligations y relatives ».

Ce projet est mis en œuvre avec l’appui de l’Union européenne (UE) à travers le Programme d’appui à la citoyenneté active. Il est accompagné par WPI pour l’obtention des jugements supplétifs dont la première phase a eu lieu de novembre à décembre 2020. La deuxième phase de cette initiative s’est déroulée du 17 novembre au 7 décembre 2021.

Elle pourra se poursuivre en 2022 si les ressources financières le permettent. Ce projet qui est implémenté dans les cinq arrondissements de la ville de Douala vise à soutenir environ 150 enfants réfugiés pour l’année 2021. Son objectif est de sensibiliser les réfugiés sur l’importance de l’état civil ainsi que les délais de déclaration des différents faits d’état civil en cours au Cameroun. D’après le HCR, Douala compte 7566 réfugiés et environ 600 enfants réfugiés ne possédant pas d’actes de naissance.

Fêtes de fin d’année : Seme Beach Hôtel organise les Beach Party

Previous article

Mobile service Yoomee lance son nouveau bouquet de services digitaux

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité