Actualité

FIN D’ANNEE 2021, LE MAIRE ET LA PRESSE AUTOUR DU DINER DE FIN D’ANNEE.

0

 

Le Cercle municipal de Bonaberi  à abrité ce 5 janvier  la cérémonie  de présentation des vœux du maire  à la presse    

Au Cercle municipal de Bonassama : grand moment   de   délassement  en cette  soirée  du 5 janvier. Le  décor  est prestigieux et l’ambiance sympathique.    Le maire  a rendez-vous  avec les hommes et les femmes des médias.  C’est la    cérémonie  de présentation des vœux à la presse. Une innovation qui porte la marque  du Dr  Roger Mbassa- Ndinè. Depuis  sa prise de fonction   à la tête de la mairie de Douala, il boucle  l’année avec les journalistes autour  de la table.   Ils  sont encore  nombreux à  cette  2e  édition  à  avoir répondu à  l’invitation du  premier magistrat de la ville.  Celui-ci est accompagné de ses proches collaborateurs.

«  Au nom des membres exécutif des organes délibérante de la Cud, je vous souhaite une chaleureuse   bienvenue au cercle municipal ce soir. A vous tous,  de même qu’à vos familles,  je souhaite une très bonne et  heureuse année 2022», ainsi présente-t-il  ses vœux aux convives. En même temps il   annonce les   projets à réaliser en 2022 dont  la poursuite     de  la mise en œuvre de l’amélioration  du cadre de vie des populations  et le  renforcement de l’attractivité territoriale  de l’aire métropolitain de Douala.

Lutte contre les nuisances sonores

Pour cela, il  va falloir    renforcer  des capacités et des moyens d’action au  service  des populations  d’une agglomération aux besoins   immenses ; consolider   l’arsenal d’infrastructure de la mairie  pour les services de base ; accroitre les efforts dans la   lutte contre le désordre urbain sous toutes ses formes. Tant que la cité est attrayante, soutient le Dr Roger Mbassa Ndinè, les investisseurs créateurs d’emplois vont arriver.

Au sujet du désordre urbain,    quelques avancées ont été enregistrées    avec la  récente prestation de serment    d’agents de la Cud affectés à la brigade  municipale de l’environnement   à la police de l’hygiène et la mise  en œuvre encore en cours  d’un dispositif dédié à la lutte contre les nuisances sonores. Le maire    dit compter sur « le relais  salutaire des médias dans la sensibilisation   contre toutes les pratiques d’incivisme qui sont à la base  du désordre urbain, un  mal du reste   difficile à soigner.

« La communauté urbaine et les mairies   d’arrondissement ne disposeront probablement  jamais, dit-il, les effectifs et les moyens suffisants  pour pouvoir le juguler efficacement, rapide et durablement »  d’où l’invitation  de Mbassa Ndinè à  un sursaut collectif ».  Le sursaut collectif est également impératif pour  venir à bout  des auteurs d’actes de vandalisme spécialisés dans la destruction  des câbles des feux de signalisation et de l’éclairage public. « Ils les arrachent   systématiquement, peu de temps seulement après qu’ils soient posés » explique le maire  avec amertume.

Le patron de la ville  a également  sollicité la contribution des journalistes et des réseaux sociaux pour sensibiliser  efficacement les populations au respect des mesures préventives contre le Covid 19 édictées  par le gouvernement  à l’heure où se  propage à travers le monde  le variant omicron à l’origine de la 5e vague de l’épidémie.

Les  échanges avec l’édile de la ville  se sont déroulés dans une atmosphère  conviviale. Interpellé par le Directeur de la Lettre de la bourse sur ses factures impayées qui tournent en boucle dans ses services   le maire  a  reconnu  la lourdeur  des procédures (qui serait le fait de la précédente gestion) et dit  travailler à l’alléger. Promesse a été faite de   régulariser les factures en attente dans les meilleurs délais.

CAMEROUN: UN FILM POUR PRESENTER LES DROITS DE L’HOMME

Previous article

DOUALA ,LE MAIRE DE LA VILLE INTENSIFIE LA CAMPAGNE DE SALUBRITE.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité