Actualité

Journée mondiale de l’environnement: Camrail plante les arbres à Douala

0

La cérémonie a eu lieu ce vendredi 05 juin en présence de Pascal Miny  Directeur général de cette entreprise et du Délégué régional en charge de l’environnement et de la nature pour le Littoral.

L’ambiance est particulière ce 05 juin dans les locaux de Camrail à Bassa. Pour cause l’entreprise procède ce jour  à la mise en terre de 150 plants de tecks et d’eucalyptus  dans ses différents sites de la ville de Douala, reconnus pour leur capacité d’absorption du co2 dont l’impact négatif sur la couche d’ozone sont avérés.

L’opération  faite  dans le cadre des célébrations marquantes la 48ème édition de la Journée mondiale de l’environnement en présence de Pascal Miny, Directeur Général de cette entreprise accompagné de ses collaborateurs et du délégué régional en charge de l’environnement et de la nature consiste à la préservation de l’écosystème et à faire face aux changements économiques et climatiques. « L’acte symbolique que vous voyez aujourd’hui est de montrer l’engagement de Camrail vis-à-vis de l’environnement. Ces arbres plantés seront encore là pendant plusieurs années pour  témoigner  de l’attachement des cheminots à leur cadre de travail», a indiqué Pascal Miny, DG de Camrail.

Par ailleurs, cette action manifeste également la volonté de cette entreprise à maîtriser son empreinte environnemental.

Bien avant cette cérémonie,  les différentes installions de traitement de déchets de l’entreprise ainsi que  la station de déshuilage qui permet de séparer les eaux des huiles usées ont été visités sous la conduite de Jean Bedim Nyambi,  responsable département environnemental de Camrail.

L’entreprise a annoncé, toujours dans le cadre de lutte contre les déversements accidentelles d’hydrocarbures,  l’acquisition d’un dispositif dont les kits de dépollution, des motopompes, des bâches et des wagons miradors dans lesquels sont logés ces différents éléments qui permettent aux agents d’escorte, selon ce cadre de cette entreprise, d’intervenir avant l’arrivée des secours.

Plusieurs autres actions significatives ont été menées par le passé dans cette dynamique, notamment, la signature de partenariat avec des sociétés agrées pour la gestion des déchets, une convention Mindef/Camrail sur l’éradication du transport par train des produits faunique signée en 2001 et revue en 2006 avec le Minfof, l’acquisition des  locomotives nouvelles générations moins consommatrice d’énergie et dotées d’une conduite assistée pour ne citer que ceux là. Les opérations qui rangent Camrail, aujourd’hui, parmi les entreprises  les plus soucieuses de protection de la  nature et des générations futures.

Une double préoccupation qui amène cette filiale du Groupe Bolloré à  adopter en tant entreprise citoyenne, le principe du développement durable, économe des ressources naturelles et respectueux de la planète.

Félix Épée.

« La  chirurgie réparatrice »  ordonnée par le Chef de l’Etat

Previous article

Mairie de ville : Le maire de Douala nomme les régisseurs de marchés

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité