Economie

JOURNEES PORTES OUVERTES A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES D’AFRIQUE CENTRALE (BVMAC)

0

Dans les arcanes de l’entreprise de marché

Alors que se tient à Douala la semaine des investisseurs du 3 au 9 octobre 2022, la Bvmac ouvre ses portes au grand  public  qui a  découvert  ce que  recouvre  le  gigantesque bâtiment du Boulevard de La Liberté dont l’accès  ne semble réservé qu’aux «  initiés ».    

Les responsables de la Bourse des valeurs mobilières  de l’Afrique centrale (Bvmac)  ont été   tout disposés à expliquer. Le  public,  profane ou  averti, était également tout oui tout oreille pour comprendre   ce qui se passe  véritablement  à l’intérieur  de  la Bvmac  qu’on croit extraordinaire  vue de l’extérieure. Morceaux choisis de la première  journée d’explications

« Plateforme de cotation : « Seules les sociétés de bourse  agrées sont habilitées à négocier  les produits boursiers  sur cette  plateforme électronique. Nous ne fonctionnons pas  directement avec les investisseurs  mais avec les sociétés de bourse. Même les sociétés de gestion   doivent passer par un intermédiaire  puisque qu’ils sont eux même des investisseurs »,   Louis BANGA  Ntolo, Dg de la Bvmac.

Ainsi,  pour celui qui veut investir  en bourse,   il  doit nécessairement ouvrir un compte titres auprès de ces sociétés qui sont en fait des intermédiaires de marché.   On n’entre donc pas en bourse comme   on entrerait  dans une église ou dans un supermarché

 « La Salle de repli » que le Dg appelle aussi  bunker : « elle a servi  de  stations de négociations aux  sociétés de bourse   (Psi) à l’époque de la   Douala Stock exchange. La pièce était dotée d’un ordinateur  où  l’on venait rentrer les ordres.  Le  modèle décentralisé actuel qui  permet  aux  Sociétés de bourses  de saisir  les ordres à partir de leurs propres  sièges, n’existaient pas. C’était donc un marché où l’on devait  se déplacer et se réunir.    Aujourd’hui,  tout le monde est connecté à distance sur notre plateforme.  La pièce  est restée néanmoins une salle de repli. Si une société de bourse  a des  difficultés avec son système, il peut venir  y saisir les ordres de ses clients,  à condition qu’il se lobe par ses propres identifiants que les administrateurs-système lui ont confiés »,  Dg Bvmac.

Carnet d’ordre, « c’est comme un ordre de virement, vous dite  à une banque débite mon compte et crédite tel, c’est un ordre  et c’est  pareil avec la bourse. Vous donnez une instruction à un intermédiaire de marché  soit pour acheter les titres soit pour en vendre (sur la base des titres qui sont  cotés en bourse).  On parle aussi de commandement que doit exécuter  l’intermédiaire tel qu’il est donné », Dg Bvmac

Le régulateur est très regardant sur le  respect  scrupuleux  des ordres donnés par l’investisseur.

La cloche : « Quand vous regardez par exemple   à New-York, l’une des rares bourses de valeurs au monde    qui a conservé  la crié,  vous entendez la sonnerie  de la cloche,  vous voyez des gens applaudir,  nous n’avons pas gardé la crié  c’est pour cela que nous n’avons   personne ici lorsque nous ouvrons la séance de cotation. Elle est  complètement silencieuse mais le symbole est là, la cloche.

 

 Gestion des risque : « Si quelqu’un donne une instruction d’acheter un titre par exemple, il   donne  en même temps l’argent à   l’intermédiaire.  C’est pourquoi on dit que ce dernier agit pour le compte des tiers, de ses clients. Souvent les montants s’élèvent à des  milliards. Donnez ainsi l’argent à une personne physique c’est la porte ouverte à beaucoup de problèmes.    Nous pensons qu’en matière     de gestion de risque, le particulier n’est pas qualifié  pour faire ce genre de métier. Oui  c’est un métier », Dg Bmac

 Les horloges : encore un autre symbole « Pourquoi les salles de marché ont des horloges.  En réalité, les marché des capitaux fonctionnent en continue.              Ils ne  ferment pas. Quand certains ferment d’autres ouvrent.  Dans les opportunités d’affaires,  il n’y a pas de sommeil. Les horloges permettent de localiser alors  les  pays ou  la city où un marché se trouve. Quand un marché se ferme à Douala, est-ce que je ne peux pas profiter des opérations sur un autre marché (dans l’hypothèse de l’interconnexion) ? Quand les opérations sont terminées à la Bvmac, il peut y avoir une équipe de trader qui arrive et qui va dealer sur New-york.  Disons que nous  dupliquons quelque chose que nous n’appliquons pas.    Il n’y a pas de  traders chez nous.   La symbolique de l’horloge  c’est de dire que toute la vie les marchés sont ouverts ». Dg BVMAC

Quelle différence entre la Bvmac et la société de gestion des actifs.

 Société de gestion des actifs : c’est un investisseur institutionnel, il est également  un fournisseur de produits. Ce sont des ingénieurs qui fabriquent  des produits financiers avec les actifs cotés en bourse.  Les plus expérimentés fabriquent même des produits non cotés    et doivent le faire   conformément aux classes de produits   définies par la Cosumaf, le régulateur.

La Bvmac :   Nous sommes là pour fixer les prix ou les déterminer  sur la base des ordres d’achat et de vente.   Nous ne faisons que constater les instructions que les investisseurs ont données,   nous ne recalculons pas un  prix mais  nous le  validons  seulement de sortes qu’un maximum de titres soient échangés, c’est un marché gouverné par les quantités. Sur le plan économique en tant que organe du marché, nous sommes un maillon essentiel  de la chaine du marché financier

Marché primaire, marché secondaire.  Le marché est scindé en deux : le marché primaire  et le marché secondaire.  Au moment de l’émission  des titres sur le marché primaire,    il  y a une période   requise pour la souscription. Dans le cas où vous n’avez pas pu souscrire  pour une raison ou une autre, vous   pouvez  les acquérir   sur le  marché secondaire. La souscription n’est  plus dans la même forme,  elle  se fait en achat et en vente.  Il suffit de contacter pour cela les sociétés  de bourse.   François Bilet Directeur des marchés à la Bvmac.

Quel avantage  y a-t-il à souscrire sur le marché primaire ? : « Ici,  vous avez le  titre  au prix de l’émission. Au marché secondaire, il  peut être plus cher, en fonction de la situation du marché.  François Bilet. 

Ceux qui  sont intéressés par les opérations en bourse ont eu l’opportunité de voir, d’écouter et pourront probablement  décider. Ils ont visité le Bunker, La salle de Conseil d’administration, le bureau du Directeur général, la salle des marchés avec ses curiosité (la cloche, les horloges)

Autonomisation des filles mères

Previous article

BELLES LETTRES : LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA PUBLIE MATILA O DOUALA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Economie