culture

BELLES LETTRES : LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA PUBLIE MATILA O DOUALA

0

La Communauté urbaine de Douala publie le recueil de nouvelles Matila ô Duala

En attendant la deuxième édition, l’on reparle de la première édition du concours de littérature Matila ô Duala qu’abrité la métropole économique en novembre 2021. Sur la base du procès-verbal du jury qu’a présidé la lauréate du prix de Goncourt des Lycéens 2020, Djalli Amal Amadou, les neuf meilleures nouvelles ont été compilées dans le recueil de nouvelles intitulé Matila ô Duala. Cette parution littéraire a été présentée et dédicacée au maire de la ville Dr Roger Mbassa Ndinè vendredi, 7 octobre 2022.

Matila ô Duala contient neuf nouvelles dont huit sont écrites en langue française et une nouvelle en langue anglaise. « Les neuf  auteurs racontent tous, leur vécu social, mettent en situation des personnages qu’on imagine jeunes en mouvement dans une société aux transformations  inquiétantes et qui parfois aussi invitent à la joie de vivre » relève la note de lecture faite par Ekum’a Bella Bwelle chef de la cellule de la communication, par ailleurs écrivain.

Dans son propos de circonstance, le maire de la ville a réaffirmé l’intérêt que porte l’exécutif communautaire qu’il conduit  à la culture et la lecture. « C’est un plaisir d’être aujourd’hui à cette cérémonie pour rappeler combien  la culture et singulièrement le livre contribue à l’émergence d’une société inventive et ouverte vers des savoirs multiformes. En effet, les besoins des citoyens ne sont pas que socio-économiques. La fréquentation remarquable qui a  caractérisé le salon du livre de Douala en novembre dernier, le démontre à suffisance. Cet événement qui était une nouveauté a permis de mettre en relation les différents acteurs de la chaîne du livre et de réfléchir ensemble sur des voies et moyens pour vulgariser la pratique de la lecture dans notre ville », dira Dr Roger Mbassa Ndinè. «  La publication par la communauté urbaine de Douala du recueil comportant les neuf meilleures nouvelles en est la pleine manifestation. Je veux rassurer la communauté littéraire que l’exécutif communautaire de la ville de Douala est ardemment résolu à faire la promotion du livre.    Au-delà de sa capacité à développer notre imaginaire, le livre est outil de projection à l’international.   Notre pays est un indéniable vivier des écrivains. Il nous appartient de bâtir et mûrir des cadres et institutions comme le concours Matila ô Duala qui concourt à faire émerger et célébrer davantage des modèles pour des générations à venir », promet le premier édile de la ville.


JOURNEES PORTES OUVERTES A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES D’AFRIQUE CENTRALE (BVMAC)

Previous article

UPAE : LA RENTREE PROFESSIONNELLE EST PREVUE LE 20 OCTOBRE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in culture