Actualité

LA SABC OFFRE 8 COUVEUSES MADE IN CAMEROUN AUX FORMATIONS SANITAIRES

0

 

L’hôpital de District de  Bonassama a accueilli ce  16 aout   la cérémonie de remise officielle de ces dons  aux différentes  formations  hospitalières bénéficiaires.

    Mille litre de gel hydro alcooliques et 8 couveuses made in Cameroon  offerts par le Groupe  Sabc en partenariat avec l’Onmc (Ordre national des médecins du Cameroun). Les   8 formations sanitaires publiques bénéficiaires sont : Hôpital de  district de  Bonassama (Littoral) , Hôpital de  district de Kribi (Sud) , Hôpital de  district de Ndop (Nord-ouest), Hôpital de  district de  Muyuka (Sud-ouest), Hopital régional de Maroua (Extrême-nord),  Cma Koutaba Mataket (Ouest),   Cma  Doumaintain(Est),  Cma de  Ngaoul (Adamaoua).

« Selon les sources d’E’enquête Démographique de Santé (ECS) MICS 2011, MICS 2018, la mortalité néonatale est passée en 2011 et 2018, de 31 à 28 décès pour  1000 naissances vivantes, la baisse n’est pas notable.   En plus de l’insuffisance des structures de prise en charge, il existe un manque criard de couveuses…. ».  En rappelant ainsi  les indicateurs liés à la mortalité néonatale au cours de son allocution ,  en remettant   au gout du jour la problématique du  sous équipement  des  unités de néonatologie dans les structures de santé, le médecin chef  de  l’Hôpital de District  de Bonassama, Dr Alphonse  Bayiha, s’exprimant au nom des bénéficiaires   a mis   en évidence les difficultés relatives à  la prise en charge des  nouveau-nés  prématurés.

En  même temps, il fait observer la valeur inestimable  de ces dons qui aideront nécessairement  à éliminer les décès évitables des   prématurés, ces  enfants nés trop tôt,  particulièrement vulnérables  et dont la survie est tributaire    des soins appropriés  qui doit leur être offerts.     Le Docteur Bayiga  a remercié vivement ces donateurs, non sans lui présenter d’autres doléances car les maux de l’hôpital sont nombreux :   « nous souhaitons améliorer l’offre de nos soins par  la création des services de prise en charge des enfants malnutris et des enfants souffrants de drépanocytose ».

« Solution locale novatrice et de loin plus accessible financièrement »

 

Le responsable de la communication du Groupe Sabc, Helène Kenmegne représentant le Directeur général a « pris note » et aux parents des nouveau-nés prématurés, elle a adressé le réconfort du Groupe SABC. « Nous  les assurons de notre soutien et de notre présence permanente à leurs côtés affirmera », a-t-elle ajouté.

Le  représentant du sous-préfet de Douala 4, Eric Bodo qui s’est dit particulièrement heureux du soutien de la Société brassicole aux populations de son arrondissement hier pendant le covid et   aujourd’hui  aux côtés des  nouveau-nés prématurés,   a souhaité que celles-ci soient toujours  en tête  des bénéficiaires des actions sociales qu’elle initie.

Les couveuses, objet du don de ce jour sont produites par Aui techno basée à Bafoussam. D’après le promoteur,  Serge Armel Njidjou, elles sont  rigoureusement conformes à ce qui  se fait en la matière. Elles sont adaptées aux fluctuations énergétique,   le dispositif de  photothérapie dont elles sont munies permet au pédiatre d’assurer le monitoring de toutes ces couveuses à partir de son téléphone.  « En somme les couveuses de Aui sont  fiables. Le représentant du président de l’ordre des médecins, Dr Stéphone  Chokoteu n’en doute pas : «  Nous   souhaitons une meilleure reconnaissance nationale et internationale    à l’Agence Universitaire de l’innovation(AUI)  qui a mis sur pieds une solution locale novatrice et de loin plus accessible financièrement »

 

LA CUD CONTRACTE UN PRET DE 7 MILLIARDS AUPRES DE UBA

Previous article

L’UNIVERSITE POPULAIRE AFRIQUE EVOLUTION PREPARE SA RENTREE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actualité